Signature de convention entre l’ANPE et le FARE : 200 millions pour garantir 10 mille emplois

0

Dans le cadre du « Programme de Financement des projets », l’ANPE et FARE, ont signé mardi dernier à l’hôtel Salam, une convention de partenariat pour la création de 10.000 emplois.

 

La convention a été signée par Ibrahim Ag Nock, Directeur Général de l’agence nationale pour l’emploi, Mamadou Bathio Touré, directeur exécutif du FARE (fonds auto-renouvelable pour l’emploi), sous la présidence de Mahamane Baby, ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de la construction citoyenne.

La présente convention permettra de développer l’entreprenariat des jeunes, leurs accès au crédit, de réduire le chômage et le sous-emploi tout en intensifiant les activités. Le projet qui va durer 28 mois nécessitera un financement à hauteur de 200 millions de nos francs. Il touchera 2 500 entreprises, avec la création de 4 emplois par entreprise en moyenne.

Ce projet dont la gestion est confiée au FARE, nécessite la constituions d’un fonds de garantie, l’élaborer les outils méthodologiques du dispositif et la stratégie de communication auprès du public bénéficiaire et la sélection des  porteurs de projets à l’entrée du dispositif.

Il s’agit également d’accompagner les porteurs dans l’élaboration de leur plan d’affaires, d’organiser et animer le comité de garantie consacré à l’examen des dossiers, de suivre  la concrétisation et mettre en place un système de suivi-évaluation et de capitalisation des projets financés et d’assister les promoteurs dans le remboursement des prêts à travers un suivi de proximité.

Mr Ibrahim Ag Nock, Dg de l’ANPE, a expliqué que le présent accord, intitulé « Convention de partenariat entre l’ANPE et le FARE dans le cadre du financement des PME/PMI », décrit les conditions et les modalités de collaboration entre les parties pour la mise en œuvre de l’opération de financement des PME-PMI et la promotion active et régulière de l’emploi sur le marché du travail. « Elle vise entre autres la création de nombreux emplois et l’esprit d’entreprise tout en améliorant le tissu social et des revenus des entrepreneurs dans les localités respectives », a estimé Mr Ag Nock.

Le DG de l‘ANPE a aussi souligné que la mise en œuvre de cette convention n’est qu’une contribution à l’atteinte de l’objectif des 10 mille emplois par an que s’est fixé l’ANPE, à travers son département de tutelle, dans le cadre global des 200 mille emplois promis par le Chef de l’Etat à l’horizon 2018.

Dans son intervention, Mamadou Bathio TOURE, DE du FARE a au nom de sa structure s’engager à ouvrir auprès de la Banque ou les institutions de Micro-finances, un compte DAT « FARE/ANPE », créé spécialement pour garantir les crédits octroyés aux bénéficiaires du programme et négocier avec ces dernières les meilleures conditions de rémunérations du fonds de garantie mis à disposition par l’ANPE et, établir une convention de garantie formalisant les engagements réciproques des deux partenaires dans l’exécution des activités liées à l’établissement des prêts.

Mr Bathio Touré a également donné l’assurance de veiller à un respect strict des conditions de réalisation de la garantie, en établissant sur la base des rapports de la Banque ou les institutions de Micro-finances, un rapport trimestriel adressé à l’ANPE, sur l’état général des dossiers.

 

Pour sa part, le ministre Mahamane Baby a salué cette initiative avant d’assurer l’accompagnement de son département et celui du gouvernement.

 

Djibril kayentao

Commentaires via Facebook :

PARTAGER