Environnement : Katura international lance le projet ‘’ Bamako, ville propre’’

0

La représentante de Katura international, à  l’origine de la construction en cours d’une  usine de tri et de recyclage des déchets dans le quartier de Niamana,  vient  de procéder, hier jeudi,   au lancement d’un projet dénommé ‘’ Bamako, ville propre’’ en collaboration avec la brigade verte.

-Maliweb.net-  C’est une partie de la cour du Stade du 26 mars qui a servi de cadre au lancement  de ce projet en présence des représentants du conseil communal de la commune VI  et les notables de certains quartiers de la dite commune .  L’occasion a été, d’emblée, mise à profit pour  planter quelques dizaines de pieds d’arbres dans l’arrière de la cour du stade par les responsables de Katura international et les autorités communales.

 La société Katura international spécialisée  dans le  tri et de recyclage des déchets  est entrain  de réaliser une  usine  pour la transformation ou de valorisation des déchets. 

Cette  initiative  est mise en œuvre par une malienne de la Diaspora, Mme Konaté Souragamousso, qui a indiqué que l’usine de tri et de recyclage des déchets va transformer 30 tonnes de déchets par jour en différents produits, notamment en biogaz, en  bio-charbon et en énergie. «  Quand je suis arrivé au Mali, j’ai constaté que le problème de transformation des  déchets se pose avec acuité. C’est pour quoi j’ai décidé d’investir   dans le tri et le recyclage des déchets. Je tends la main à tout le monde pour la réussite de ce projet, pour que le Mali n’achète plus le gaz à l’extérieur alors qu’on peut le produire chez nous.  La première usine est en cours de construction à Niamana , où nous aimerons démarrer cette première expérience qui s’étendra à l’ensemble des régions du Mali », a déclaré Mme Konaté Souragamousso. Katura international est une entreprise qui se positionne dans le domaine de la revalorisation des déchets. Cette entreprise assure des services rapides et de qualité pour des besoins écologiques à un plus grand nombre de personne.  Pour ce faire, l’’entreprise ambitionne demeurer le leader dans les innovations et les techniques de valorisation des ordures ménagères au Mali.

 Pour le représentant du conseil  communal, ce projet va contribuer fortement au bien-être des populations maliennes. A l’en croire,  la gestion des déchets est  une prérogative des municipalités qui, selon lui, se charge de ramasser les ordures vers les dépôts de transits. Ensuite, explique-t-il, la mairie du district se charge de leurs transport vers le dépôt final.  Il a exprimé la reconnaissance des populations pour le choix de la commune VI  pour abriter cette usine de tri et de recyclage des déchets. L’orateur a réaffirmé l’accompagnement  de la municipalité à la réalisation de projet écologique qui permettra de valoriser les déchets, assainir l’environnement et créer des emplois pour des centaines des personnes.   Et le représentant de la mairie de la commune VI d’exhorter les GIE à maintenir leur secteur de couverture propre.

 Pour  réussir le stockage du maximum de déchets trier en entendant la fin de la construction de l’usine,  la représentante de Katura international a lancé un concours dénommé ‘’ Bamako, ville propre’’ en les GIE pour la collecte des déchets.  Des projections vidéos  sur la vision de l’entreprise et les messages de sensibilisions ont  été faites à l’endroit des participants.  Le contenu des messages son relatifs à l’utilité du ramassage des déchets.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here