Accident de la circulation à l’entrée de Moribabougou : Plus d’une dizaine de victimes

    0

    Un grave accident de la circulation routière s’est produit tôt mardi matin sur la route de Koulikoro, précisément à l’entrée du quartier de Moribabougou devant le complexe scolaire Al Nour. L’on croyait définitif le bilan d’un décès, celui du conducteur de la SOTRAMA. Le chauffeur du camion-remorque étant évacué dans un hôpital. Mais après recoupement, il nous revientqu’il y a plus d’une dizaine de morts

    Encore des accidents tragiques sur nos routes.Tôt le mardi 08 octobre 2019 vers 5h, un accident mortel s’est produit à l’entrée du quartier de Moribabougou dans le cercle de Kati-région de Koulikoro.

    Les habitants de cette localité se sont réveillés avec ce macabre accident. C’est au niveau du complexe scolaire Al-Nour qu’a lieu le drame. Un camion-remorque s’était renversé sur la voie reliant Koulikoro à Bamako.

    Selon nos investigations, il n’y avait aucun signalement pour indiquer la détresse du camion remorque renversé et prévenir les autres usagers de la route très pratiquée.   C’est ainsi que  dans la pénombre, la SOTRAMA en partance pour la ville de Bamako est venue entrer en collision avec la remorque.

    Conséquence, le chauffeur du mini-bus est mort coincé dans la cabine de pilotage. Au moment de notre passage sur les lieux, les forces de police et de la protection civile s’activaient pour arracher le défunt des ferrailles.

    Ce sont l’imprudence, la négligence et surtout l’amateurismedu conducteur de la remorque renversée qui sont à la base de cet accident tragique.

    Si les règles élémentaires du code de la route avaient été observées par le véhicule qui s’était renversé en barrant la route aux véhicules venant du côté de Koulikoro, on aurait pu éviter cet accident tragique.

    Il revient aux populations, elles -mêmes, d’éviter de se soumettre au fatalisme en attribuant toutes les défaillances humaines à notre créateur Dieu.

    Mamadou SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here