Braquage dans le district de Bamako : Une bande de trois malfrats démantelée par le 3ème arrondissement

    0

    Fidèle à ses missions régaliennes de traquer les voleurs et autres malfrats qui coupent le sommeil aux paisibles citoyens de la capitale. Les différentes opérations de ratissage ont permis aux braves limiers de la brigade de recherches du 3ème arrondissement de mettre la main sur une dizaine de malfrats qui croupissent à la prison centrale de Bamako-Coura. Notre histoire du jour remonte dans la nuit du 11 au 12 avril dernier dans le quartier périphérique de Diallacorodji (Commune I).

    La bande à Tolo a braqué un jeune homme âgé 31 ans répondant au nom de Manzowo Dembélé. Munis d’armes à feu, Mamadou Tolo et Aliou Traoré  lui ont retiré sa moto Djakarta, deux téléphones portables et la somme de 10 000 FCFA. C’est ainsi que le 13 avril, ce dernier a déposé une plainte  contre X au commissariat du 3ème arrondissement.  Le commissaire Issa Konaté a immédiatement instruit aux éléments de sa brigade de recherches de tout mettre en œuvre pour arrêter les auteurs. Une réquisition a été faite auprès des opérateurs de télécommunication pour identifier les utilisateurs des téléphones volés par les malfrats. Les résultats de cette réquisition a permis aux limiers de mettre la main sur les deux braqueurs qui sont Mamadou Tolo et Aliou Traoré. Ils ont été conduits au commissariat de police du 3ème arrondissement pour des investigations approfondies. A l’interrogatoire, les deux malfrats ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés. Ils ont, par ailleurs,  dénoncé leur receleur Boua Sanogo âgé d’une soixantaine d’années. Ce dernier, à son tour, a été arrêté et conduit au commissariat de police du 3ème arrondissement pour des investigations.

    A l’interrogatoire, Boua Sanogo reconnut les faits à lui reprochés. La perquisition effectuée dans son domicile permit aux limiers de mettre la main sur une importante quantité de stupéfiants et des cartouches de recharge de pistolets. Tous les trois membres de cette bande ont  été présentés au procureur près le tribunal de la commune II.

    Cléophas TYENOU

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER