Cercle de Dièma : Un sous-préfet mauvais payeur

    3

    Profiter de son statut pour s’endetter auprès des opérateurs économiques et d’autres citoyens pour ne pas ensuite honorer ses engagements, c’est indigne d’un représentant de l’Etat. Mais le sous-préfet de Diandioubera dans le cercle de Diema, en a-t-il conscience ?

    Ousmane Traoré, l’actuel sous-préfet de Diandioubera dans le cercle de Diema (région de Kayes) serait un mauvais payeur. Pour cause, bien avant qu’il ne soit muté  à Diandioubera, M. Traoré était dans un passé récent le sous-préfet  de Kébila dans le cercle de Kolondièba. Il nous est revenu que sur place, le représentant de l’Etat, qu’il était, profitait de son statut pour s’endetter auprès des opérateurs économiques et d’autres citoyens de cette zone. Le hic est que M. Traoré n’honore pas ou honore difficilement ses engagements vis à vis de ses créanciers.  Amadou Sidibé, commerçant et une de ses nombreuses victimes ne dirait pas le contraire. En effet, le Sous-préfet aurait pris en 2012 divers produits d’un montant de plus de 200 000 Fcfa auprès du sieur Sidibé. Preuve de ces différents engagements auprès de ses créanciers : les différents bons de commande avec son cachet et sa signature.

    “Compte tenu du fait qu’il est le représentant de l’Etat dans notre localité et en plus un agent assermenté, nous n’avons eu aucun doute sur sa moralité et nous lui avons accordé ces prêts. Mais c’était mal connaitre l’homme car il avait promis de procéder au règlement dès la perception de son salaire de ce mois-là. Cependant, au 15/10/2012, il lui restait encore à payer 172 750 Fcfa “ nous a précisé un proche de M. Amadou Sidibé. Selon ce dernier, malgré leur insistance afin de recouvrer au plus vite cette créance, le Sous-préfet faisait comme si de rien n’était jusqu’au moment de sa mutation à Diandioubera. “Depuis sa mutation entre fin 2012 début 2013, c’est seulement en 2014 qu’il a fait, à deux reprises, des envois de 15 000 Fcfa. Ce qui fait en tout 30 000 Fcfa. De 2014 à nos jours, le Sous-préfet Ousmane Traoré demeure injoignable, il ne prend plus aucun appel en provenance de Kébila. Et pourtant, nous avons besoin de notre argent” a ajouté un autre proche de Amadou Sidibé à qui il doit de nos jours  en tout 142 750 Fcfa.

    En tout cas, les victimes du Sous-préfet interpellent les plus hautes autorités en l’occurrence ses supérieurs hiérarchiques afin qu’ils soient remis dans leurs droits le plus vite possible. Mais aussi, de prendre des précautions afin que le Sous-préfet ne fasse pas de nouvelles victimes à Diandioubera et ternir ainsi l’image de l’Etat qu’il représente. Et qui sait même, si ce n’est déjà fait ?

                                           K.THERA

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    3 COMMENTAIRES

    1. Ne donner pas d’informations erronées aux lecteurs, chercher toujours a voir la clarté des infos avant de les publier. Diadioubera ne relève pas du cercle de Diema. Merci

    2. Ils sont pour la plupart de nos autorités locales mutées dans les cercles à se donner de telles prérogatives pour se la couler douce au prix du contribuables. Ils prennent des crédits pour refuser enfin de les honorer parce que personne ne peut dire mot à cause le leur arsenal de sécurité acquis à leur cause.

      • Monsieur Tera sil vous plait renseignez vous avant de publier des informations comme ca de 1 Diadioumbera ne releve pas du cercle de Diema secundo le sousprefet a qui vois faites allusion a fait valoir ses droits a la retraite depuis 2014 il nest plus sousprefet

    Comments are closed.