Collision entre deux avions de ligne sur un aéroport de Moscou – vidéo

    1

    Deux appareils, un qui venait de sortir sur la piste et l’autre qui était remorqué, se sont heurtés au niveau des ailes sur la piste de l’aéroport Chérémétiévo de Moscou. L’accident n’a pas fait de blessés.

    Deux avions de ligne sont entrés en collision sur la piste à l’aéroport Chérémétiévo de Moscou.​

    </div

    Il n’y a pour l’instant aucune information sur les causes de l’accident.

    «Ils se sont heurtés au niveau des ailes», a indiqué à Sputnik une source au sein des services d’aviation.

    Aeroflot, la plus grande compagnie aérienne russe, prépare un autre avion pour les passagers qui ont dû être évacués.

    «Les appareils sont contrôlés par les techniciens. L’accident n’a pas fait de blessés», a précisé la source.

    La collision

    Deux appareils, l’un de la compagnie Royal Flight et l’autre d’Aeroflot, se sont heurtés au niveau des ailes. Le premier était vide, mais le second venait d’embarquer des passagers et s’apprêtait à s’envoler pour Pékin.

    Une autre source a déclaré à Sputnik que l’avion d’Aeroflot se tenait sur la piste prêt à décoller, mais a été endommagé par celui de la Royal Flight tiré par un remorqueur.

    «Le chauffeur n’a apparemment pas bien mesuré la distance entre les deux appareils, ce qui a provoqué l’accrochage», a-t-elle expliqué.

    Le fonctionnement de l’aéroport n’a pas été perturbé, a indiqué le service de presse de Chérémétiévo.

    Source: https://fr.sputniknews.com

    Commentaires via Facebook :

    1 commentaire

    1. Comme pour cette affaire, les médias sont très silencieux
      Yémen : une frappe de l’Arabie saoudite fait plus de 100 morts

      « La France est manifestement du côté des bourreaux et ce sont les populations civiles yéménites qui en font les frais. C’est absolument terrible. Il y a un traité sur le commerce des armes. Donc la France est en faute en exportant des armes vers les pays de la coalition aujourd’hui, la France enfreint le droit international et c’est incroyable.

      Matignon ment tout simplement. Matignon a les éléments suffisants pour savoir que potentiellement la France vend des armes qui peuvent servir contre les populations civiles. 30% des frappes de la coalition vont sur des populations civiles. »

      Le député ex-LREM Sébastien Nadot estime, lundi sur franceinfo, que dans la guerre au Yémen, « la France est manifestement du côté des bourreaux ».

      La France « arme les bourreaux » au Yémen, dénonce, lundi 15 avril sur franceinfo, le député ex-LREM de Haute-Garonne Sébastien Nadot, après les révélations de Disclose en partenariat avec la cellule investigation de Radio France. Le député a été exclu du groupe LREM en décembre 2018 après avoir déposé plainte auprès de la Commission européenne pour vente d’armes illégales et déployé une banderole « La France tue au Yémen » devant l’Assemblée nationale.

      En mai dernier
      Le cargo saoudien Bahri Tabuk, dont le site d’investigation Disclose affirme qu’il doit charger des munitions françaises à destination de l’Arabie saoudite, est arrivé mardi après-midi à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) dans l’attente de sa cargaison!

      Deja que un autre cargo battant pavillon saoudien, le Bahri Yanbu, avait dû reprendre le large le 10 mai sans avoir pu charger une cargaison d’armements prévue au port du Havre (Seine-Maritime) sous la pression de plusieurs ONG dont deux d’entre elles, ACAT et ASER, avaient engagé un recours judiciaire, sans succès.

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here