Faits divers : Fin de règne des «microbes»

    0

    Les hommes de la commissaire divisionnaire Kadiatou dite Kadi Tounkara du commissariat de police du 14ème arrondissement du District de Bamako ont récemment mis aux arrêts une bande de braqueurs qui ont, à un moment donné, sérieusement perturbé le sommeil des populations de certains quartiers de la Commune IV de la Cité des Trois caïmans. Du fait de leur dangerosité, et surtout à cause de la terreur qu’ils ont fait régner, ils ont été surnommés « Microbes ».

    Il s’agit des nommés SC dit « Soldat », FB, BD, OK et BC. Aucun de ceux-ci n’a encore fêté ses vingt ans. Ils sont tous âgés de moins de 18 ans. Ce sont de véritables malfrats qui sont tombés dans les mailles des filets des limiers du commissariat de police cité. à la différence de certains bandits qui évitent d’avoir une spécialité dans la commission des infractions, ces « Microbes » se sont spécialisés dans l’extorsion des biens de leurs victimes, les agressions physiques et le braquage à mains armées.

    Selon les policiers qui ont traité leur dossier, l’interpellation de ces individus est consécutive à la multiplication des plaintes à leur encontre. Quasiment, toutes les plaintes ont un point commun. à chaque fois qu’une de leurs victimes se rend au commissariat de police pour parler de ces « Microbes », la personne évoque toujours des cas relatifs soit à l’extorsion de son bien, soit à une agression physique avec des blessures. Pis, s’il faut croire nos sources, ces malfrats d’un genre particulier sont toujours armés de machettes et de couteaux.

    ……..LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here