Faits divers : Jolie avec un sale caractère

    0

    Dotée d’un physique à faire craquer les coeurs des hommes, elle a failli pourtant passer de vie à trepas pour le vol d’un ustensile de cuisine

    Notre fait du jour porte sur un cas de vol commis par celle que nous désignerons par F. Ces faits viennent de se passer, il y a quelques jours à Yirimadio, un quartier populaire de la périphérie du District de Bamako.
    Tous ceux qui ont connu la jeune fille jurent sur un constat indiscutable; dame nature l’a dotée d’un physique qui fait craquer les cœurs des hommes.

    Pourtant, en dépit de cela, la dénommée F a, de justesse, échappé à un lynchage suite au vol d’un ustensile de cuisine. Ce qui a mis au grand jour le sale caractère qu’elle traîne depuis sa tendre enfance. Du moins, s’il faut croire nos sources. Les mêmes sources précisent que la jeune fille est spécialisée dans le vol d’ustensiles de cuisine. à chaque fois qu’elle a l’occasion dans le voisinage du secteur où elle réside : louches, assiettes, marmites, tasses et autres cuillères font les frais. Certaines indiscrétions sont allées jusqu’à détailler que F. a quasiment fait du vol de ces objets de cuisine un métier qui la fait vivre depuis des années.

    Au quartier de Yirimadio où elle a choisi de vivre seule dans un appartement pour femmes célibataires, notre héroïne reçoit régulièrement ses amis des deux sexes à longueur de journée. En bonne amie, lorsqu’elle a de la visite, F. débourse sans compter pour offrir à ses visiteurs le maximum de plaisir durant toute la journée. Ces derniers mangent des plats variés et boivent à satiété des boissons de leur choix. Dans la pratique, il était inimaginable pour cette bienfaitrice de ne pas être en mesure de satisfaire ses amis, lorsque ces derniers se présentent chez elle pour y passer la journée. Une journée durant laquelle ils passent tout le temps à causer, et parler de tout et de rien.

    « Les jours passent, mais ne se ressemblent point. Et les « réalités diffèrent, selon les jours » dit-on. Le jour où les faits se sont passés, F. a certainement oublié que tous les jours ne sont pas les mêmes. Et qu’il peut y avoir des moments où l’être humain est confronté aux dures réalités de la vie sans possibilité d’y trouver une quelconque solution.

    Ce jour-là, c’était comme dans ses habitudes. La jolie F a reçu ses nombreux amis chez elle à Yirimadio. Comme par malheur, elle n’avait pas le moindre centime dans son portefeuille. Mais dans sa tête à elle, il faut mettre tout en œuvre pour maintenir le cap. Autrement dit, faire tout pour satisfaire ses visiteurs. Cela, aussi bien en termes de nourriture que de boisson alors qu’il se trouve que, par la force des choses, la pauvreté était sa meilleure alliée du moment. Elle ne souhaitait pas du tout que ses visiteurs sachent cela. C’est en ce moment qu’elle a fait appel à son sale caractère. Celui d’aller voler pour combler le vide creusé par la pauvreté dans son portefeuille. Ainsi, elle n’a pas réfléchi par deux fois. Elle a laissé ses visiteurs à la maison pour descendre dans le quartier à la recherche de quoi leur faire plaisir et les combler.

    …………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here