Kéniéba : la finale de la coupe du maire tourne au drame : Sory Kéïta poignarde mortellement un supporteur de l’équipe victorieuse !

    2

    Le Commissaire principal de police Ancoundia Napo, en charge du Commissariat de police de Kéniéba, et ses hommes, ont pu mettre le grappin sur Sory Kéïta qui avait poignardé mortellement un supporteur de l’équipe victorieuse lors de la finale de la coupe du maire de Kéniéba, grâce à la bonne collaboration avec le Commissariat de police de San.

    De sources policières, tout est parti de la finale de la coupe du maire de Kéniéba qui s’est jouée, le mardi 28 septembre 2021, au Stade municipal de Kéniéba. Une finale qui opposait les équipes des villages de Sanougou et Diambaye. Ainsi, le match s’est soldé par la victoire de Sanougou par le score de deux buts à un.

    Toujours selon nos sources, après le match, Sory Kéïta, l’un des supporteurs de l’équipe vaincue, mécontent de ce score, n’a pas hésité à poignarder un supporteur de l’équipe vainqueur, lequel a succombé des suites de ses blessures au Centre de santé de référence (Csrf).

    Après son forfait, le criminel a pris la clé des champs en abandonnant carrément la ville de Kéniéba pour une destination inconnue, mais que les enquêtes ont fini par révéler, conduisant ainsi à son interpellation.

    Informé de la situation, le commissaire principal de police Napo a aussitôt instruit à sa Brigade de recherches de diligenter une enquête afin de retrouver le malfrat. C’est ainsi qu’à travers des investigations soigneusement menées, les enquêteurs ont pu mettre la main sur un ami d’enfance du suspect, avec lequel il était entré en contact téléphonique pour lui envoyer de l’argent sur son compte Orange money, à partir de la localité de San.

    Après ce dépôt, et avec l’appui technique des opérateurs téléphoniques de la place, le suspect a été localisé dans la localité de San, une des capitales régionales de notre pays. Sans désemparer, les enquêteurs ont contacté le Commissariat de San afin de procéder à l’interpellation de Sory. C’est grâce à cette bonne collaboration entre les deux commissariats de sécurité publique qu’il a été arrêté et mis à la disposition du commissariat de la ville de Kéniéba.

    Conduit dans les locaux pour des investigations plus poussées, il a reconnu les faits sans ambages. Présenté au procureur de la République près le Tribunal d’Instance de Kéniéba pour assassinat, il a été placé sous mandat de dépôt, le lundi 04 octobre 2021.

        Boubacar PAÏTAO

    Commentaires via Facebook :

    2 COMMENTAIRES

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here