Koutiala au quartier Sogomougou Un guetteur de femmes dans la douche, à travers un trou du mur, se voit arroser avec de l’eau bouillante

    2
    Vive tension entre la police et la jeunesse
    La ville de Koutiala

    La scène que nous vous relations s’est déroulée, la semaine dernière, à Koutiala au quartier Sogomougou.

    Un monsieur regardait les femmes déshabillées, pendant qu’elles prenaient une douche. Cela se faisait à travers un trou creusé sur le mur de la toilette et devant servir à des fins de vidange des selles.

    Selon  notre interlocuteur, le guetteur de femme nue en question, a été aperçu par un individu du quartier qui le remarquait dans ses mouvements car chaque fois il était accroupi à ce lieu habituel pendant les mêmes moments.C’est ainsi que l’individu mena une enquête pour comprendre ce que le monsieur faisait à cet endroit chaque jour. Quand il fut imprégné que le monsieur en question se donnait du plaisir à regarder les femmes nues à travers le trou du mur et à des heures situées entre le crépuscule et 20 heures, il attira l’attention des femmes de la cour abritant la toilette trouée.Ces dernières se sont réuniespour échanger afin de trouver une solution pour mettre afin à la série.Au même moment, l’une d’entre elles demanda aux autres de lui confier la gestion de cette affaire.

    Le jeudi dernier, les femmes ont tendu le piège au guetteur qui lui a aussitôt mordu à l’hameçon. A la tombée de la nuit les femmes commencèrent le tour pour prendre un bain. Et voilà que le monsieur vient commencer son habitude.

    Au moment où il  savourait un élan de plaisiren regardant les femmes nues à travers le trou, la dame lui versa de l’eau bouillante par dessus la clôture.

    Un cri de détresse accompagné de bourdonnement envahit tout le quartier. Quand les hommes couraient pour voir ce qui se passait sur les lieux, le monsieur avait disparu dans la nature.

    La question que nous nous posons est de savoir  ce qui est à la base de ce comportement qu l’on pourrait qualifier de « déviation sexuelle ».

    Ousmane Ladji Bamba/Maliweb.net

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    2 COMMENTAIRES

    1. “Un cri de détresse accompagné de bourdonnement envahit tout le quartier.” le voyeur avait-il un mégaphone à la bouche pour “sonoriser” tout le quartier ? je meurs de rires…

    2. …………..! ! ! MALI ……! ! ! ! !
      L’HISTOIRE EST QUAND MÊME MIEUX QUE CELLE QUI S EST TERMINÉE PAR LA MORT DE L IMAM ……….

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here