Pour tentative d’incendie du marché Rose : Mamadou Traoré appréhendé et conduit au 1er arrondissement !

    0

    Dans la nuit du jeudi 8 Novembre 2018 vers 20h, un individu du nom de Mamadou Traoré, a été appréhendé et conduit au commissariat du 1er arrondissement par les gardiens du marché Rose (actuellement en chantier). Celui-ci est accusé de vouloir mettre du feu aux étales de ce marché, qui d’ailleurs a été ravagé à plusieurs reprises par des incendies aux causes méconnues. Visiblement en état d’ébriété sous l’effet de la drogue,  le présumé-accusé est actuellement entre les mains du commissariat du 1er arrondissement.

    Difficile de confirmer ou d’infirmer que c’est l’auteur principal des différents incendies du principal marché de Bamako qui a été enfin lâché par la Baraka. Certes, après les différents incendies qui ont ravagé le marché Rose de Bamako, les enquêtes ouvertes sont toujours refermées sur des résultats minimalistes. On évoque dans la plupart des cas des causes de court-circuit, mais jamais des faits d’homme par flamme ou feux propagés.

    En tout état de cause, l’arrestation dans la nuit du jeudi par les gardiens des lieux d’un individu, selon leur version « qui allumait des feux » a été une bouffée d’oxygène pour les commerçants, qui ont pris d’assaut le lendemain le commissariat du 1er  arrondissement pour découvrir le visage de celui qu’ils considèrent comme leur « bourreau ». Mais en attendant la fin des investigations des limiers du commissariat du 1er  arrondissement, il est difficile de porter le chapeau de pyromane à ce jeune homme qui était d’ailleurs sous l’effet de la drogue. Qui est-il ?

    Selon nos informations, Mamadou Traoré est jardinier de profession domicilié à SirakoroMèguètana. Il serait un drogué invétéré.  Que faisait-il alors dans les environs du marché Rose en cette soirée de jeudi ?

    Il donnera surement des réponses fiables à la police, lorsqu’il retrouvera ses esprits. Mais ce qui reste évident est qu’il a été arrêté en possession d’un bidon d’essence et du feu, pour être ensuite bastonné et amené au commissariat du 1er arrondissement par les gardiens du marché Rose.

    Selon le Capitaine Mamadou Coulou Dembélé, chef de la brigade de la voie publique   (VP) du commissariat du 1er arrondissement, ces vigiles du marché prétendent apercevoir le présumé-accusé en traind’allumer le feu partout dans le marché rose avec dans la main un bidon rempli d’essence et incendiant les ordures collectées. Arrivé au commissariat, Mamadou Traoré n’était pas encore lucide car  bourré de drogue.  Ce n’est que samedi lorsqu’il a commencé à « descendre sur terre » qu’il fut passé aux interrogatoires par le Chef de la brigade de recherche du 1er arrondissement, le capitaine Robert Diakité. Sans tournure, le présumé-accusé affirme ne se souvenir de quoi que ce soit de tout ce qui s’est passé dans la soirée du jeudi dernier. Sans forcing pour recueillir des aveux, les officiers de police ont fait retourner ‘’le drogué’’ derrière les grilles, histoire de lui permettre de recouvrir la totalité de sa mémoire. Entre temps, sous l’égide du commissaire principal Siriman dit Ba Tangara, commissaire en charge du 1er arrondissement, les enquêtes sont en cours pour faire la lumière sur cette affaire.

    Par Mariam SISSOKO

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here