Pour une histoire de 5 millions FCFA de dette : Le promoteur du ‘’Savon Mama’’ saisit la maison de son débiteur et expulse sa famille

    0

    Sans un papier d’achat de maison, le promoteur De l’unité industrielle ‘’Savon Mama’’, sise à Garantibougou, en Commune V du District de Bamako, déloge la famille de son débiteur et s’approprie de sa maison. Alors que la loi interdit l’expulsion d’une famille en période d’hivernage.

    Un Huissier, accompagné de cinq éléments de la garde nationale ? expulse la femme, les enfants et leurs bagages de leur maison. Motif : le mari de la femme, expatrié en France, aurait pris 5 millions de francs CFA en crédit à M. Doumbia promoteur du ‘’Savon Mama’’ qu’il n’a toujours pas remboursé.

    Le clerc de Me Mohamed Sanogo, Huissier commissaire de justice près le Ressort judiciaire de la Cour d’Appel de Bamako, engagé par M. Doumbia, a mis en exécution la lettre d’expulsion, dans la matinée du vendredi 14 juin, en condamnant la porte pour que ses occupants ne puissent plus y rentrer.

    Impuissante, la pauvre Dame, avec ses enfants, qui viennent d’être expulsée de la maison de son mari, vivant en France, affirme que M. Doumbia a usé de ses moyens financiers pour les déloger. Sinon, explique-t-elle, comment 5 millions peut prévaloir à une maison construite en étage ici à Garantibougou où même le terrain nu avoisine les 30 millions de francs CFA ?

    «M. Doumbia a dit aux gens et même au Commissariat que nous sommes en location. Encore, il a dit qu’il a acheté la maison sans pouvoir montrer un papier d’achat. Tout ça est faux », explique la Dame.

    Après avoir écouté la partie victime et le clerc de l’Huissier, Salif Traoré, Chargé de faire le constat, notre tentative de rencontrer le sieur Doumbia pour tenir compte de sa version des faits est restée vaine. Car, ses Hommes travaillant à son usine nous ont refusé l’accès à lui.

    Ce délicat problème entre un opérateur économique et une femme visiblement sans défense interpelle les défenseurs des Droits de l’Homme, les associations de défense des Droits de la femme et de l’Enfant pour le respect et la protection de la famille contre les hors la loi.
    Nous y reviendrons !

    Ousmane MORBA

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here