Trafic de stupéfiants sur l’axe Bamako-Dakar : Comment le baron malien de la drogue, Mamadou Sidibé, a été arrêté

    4
    Une vue de la drogue saisie
    Une vue de la drogue saisie

    Mamadou Sidibé, le plus grand trafiquant de drogue sur l’axe Bamako-Dakar, a été arrêté le dimanche 12 juillet 2015. L’Office central sénégalais pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Octris) a mis fin aux agissements du plus grand trafiquant de drogue sur le corridor sénégalais. Mamadou Sidibé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été arrêté, dimanche 12 juillet.

     

    Le trafiquant était activement recherché par les forces de sécurité sénégalaise depuis 2013. Cependant, il parvenait à déjouer toutes les tentatives pouvant conduire à son arrestation. Le directeur de l’Octris, Mame Seydou Ndour, révèle que le concerné, un ressortissant malien, était cité dans toutes les saisies faites sur cet axe.

    Des 900 kg de chanvre indien pris en décembre 2014, aux 186 kg interceptés dans le même mois, à la saisie de Notto Diobass, Mamadou Sidibé a toujours été cité comme le chef de file des opérations. Il était chargé de la réception et de la distribution de la drogue provenant de son chef établi au Mali.

    S’agissant des circonstances qui ont conduit à sa mise aux arrêts, le directeur de l’Office central pour la répression du trafic illite des stupéfiants, d’indiquer que le trafiquant a fait l’objet d’une surveillance permanente depuis que les forces de sécurité sénégalaises sont parvenues à décliner son identité. Après son arrestation à Dakar, Mamadou Sidibé est conduit à Mont Rolland où il cache son butin.

    Sur une place, les éléments de l’Octris ont mis la main sur 124 kg de chanvre indien, le reste d’une tonne de drogue qu’il avait reçue 48 h auparavant. Un de ses complices, Abdou Guèye, gardien de la cache à Mont Rolland, a été aussi appréhendé par les forces de sécurité. Ce dernier travaillait pour le compte du trafiquant moyennant un salaire mensuel.

    Par ailleurs, le directeur de l’Octris a aussi indiqué que le commissariat de Rufisque a saisi 450 kg de chanvre indien. A signaler que l’axe Bamako-Dakar, est cité comme l’un des plus grands axes de trafic de drogue en Afrique de l’Ouest.

    Avec Sud Quotidien

     

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    4 COMMENTAIRES

    1. Au lieu de plagier très mal, il fallait tout simplement reproduire l’article de Sud Quotidien du Sénégal et citer la source.

    2. Soyez professionnel Monsieur le journaliste tu nous montre la photo de la cocaïne tu nous parle que du chanvre indien.
      Allez chercher des bonnes informations au lieu de nous racontés des “baratins”.
      Merci bon courage

    Comments are closed.