Yrimadio-Warabougou : Une femme vole une marmite avec son contenu

    0

    Aujourd’hui, la jeunesse dans une majorité écrasante veut s’adonner à la vie facile. Cet appât de gain facile amène beaucoup de jeunes à vouloir entreprendre des pratiques hors la loi, voire à adopter des comportements anormaux. Certains le font même souvent, au prix de leur vie.

    Cet appât du gain facile n’est malheureusement pas seulement l’apanage des seuls garçons. C’est du moins ce que vient de prouver cette femme n’a trouvé mieux à faire que de gagner en volant. Sa spécialité : le vol des ustensiles de cuisine, notamment les marmites, les louches, les balais etc.

    Pour mieux pratiquer son métier, la jeune femme avait pris une maison en location, à Yirimadio-Warabougou, un quartier périphérique de Bamako. Seule dans cette concession, elle reçoit chaque jour la visite de ses nombreuses amies, désœuvrées, qui passent toute la journée à parler de tout et de rien.

    La particularité chez ces jeunes femmes, c’est qu’elles ont toutes abandonné les études et cherchent à gagner leur vie dans la facilité. Ne pratiquant donc aucune activité susceptible de leur apporter un quelconque revenu, il leur est difficile d’avoir de quoi à manger. C’est pourquoi, à l’heure des repas, l’hôte de ces jeunes femmes, décidait alors de faire un tour dans le quartier, à la recherche de quoi nourrir ses visiteuses.

    Ce jour-là, la dame s’est mise à errer dans le quartier, avec un objectif bien déterminé : trouver quelque chose à manger. La chance finira par lui sourire. Elle s’est aperçue qu’une femme mariée que nous préférons désigner par ses initiales, AD, après avoir fini de préparer son repas de midi, est allée prendre un bain, avant de venir servir. Elle ne se savait pas qu’elle était observée de près par la voleuse.

    Quand elle s’était assuré que AD avait commencé à se laver, la voleuse se décida de passer à l’action. Elle entra dans la cour  vide de A.D et se dirigea vers la cuisine, pour s’emparer de la marmite et son contenu.

    Après avoir pris son bain, A.D qui ne se doutait de rien a sorti les assiettes en vue de servir le repas. Mais surprise de sa vie, elle se  rendit compte que la marmite n’était plus là. Affolée la bonne dame A.D s’est mise à la recherche de sa marmite, mais en vain. Elle rentra pratiquement dans toutes les familles aux alentours pour essayer de trouver sa marmite.

    Des enfants qui jouaient aux alentours, informés de son désarroi  lui apprirent,  qu’ils ont vu une jeune dame sortir avec une marmite chez-elle et lui indiquèrent où elle rentrée avec son butin. A.D se rendit immédiatement dans le domicile de la voleuse qui se préparait à servir le repas. Bien que prise la main dans le sac, la dame tenta de nier les faits. A.D se mit à crier pour attirer des curieux qui se ruèrent dans la maison. Là ils furent informés de l’objet des cris de A.D.

    Mise devant les faits, la voleuse finit par avouer, déclarant, du coup, être à la base de tous les petits vols commis dans le quartier. Elle expliqua que son sport favori était le vol des ustensiles de cuisine.

    La jeune dame a échappé de justesse à lynchage qu’une foule surexcitée était prête à lui réserver. Bien qu’elle n’ait pas été dénoncée à la police, la voleuse par humiliation a décidé d’abandonner le quartier.

    Diakalia M Dembélé

    Commentaires via Facebook :

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here