Fespaco 2011 : Le Mali envoie une forte délégation pour défendre ses films en compétition

0

C’est aujourd’hui que la délégation malienne quitte Bamako pour se rendre à Ouagadougou, à la 22ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Le festival même commence ce samedi 26 février 2011 et prendra fin le samedi 5 mars 2011, avec le palmarès de la compétition.  Le Mali, jusqu’à présent seul pays détenteur de trois  étalons du Yenenga,  depuis la création de la manifestation,  ne peut pas rester en marge de cette grande fête du cinéma dans le continent.  C’est pourquoi une forte délégation malienne sera présente à la manifestation, sous la direction du Centre national de cinématographie du Mali (CNCM).

Cette année il y aura au  total de 110 films en compétition, toutes catégories confondues. Le Mai y sera avec  5 films. Parmi les 84 films de la sélection officielle hors compétition, il y a  trois films maliens qui sont retenus.  Avec ces 5 films réalisés par des Maliens, nous pouvons espérer avoir des prix au Fespaco 2011. Parmi les films maliens en compétition, il y a tout naturellement le film " Da Monzon, la Conquête de Samanyana " de notre compatriote Sidy Fasara Diabaté, qui aura la charge de représenter notre pays dans la compétition officielle des films de fiction long métrage. Il sera en compétition avec 17 autres films: trois films marocains, trois films burkinabés, deux films Sud-africains, deux films algériens, deux films égyptiens, un film ivoirien, un film nigérian, un film mozambicain, un film tchadien et un film Béninois.

Pour la compétition officielle des films de fiction court métrage, notre pays sera représenté par le film " Tineye So " de notre compatriote Daouda Coulibaly, installé en France. Notre pays sera absent dans la compétition officielle des films documentaires où 21 films vont s’affronter. Dans la compétition officielle des films de fiction TV/Vidéo, les couleurs maliennes seront défendues par le film " Drogba est mort " de Moussa Diarra. Pour la compétition officielle des séries TV/vidéo, notre pays sera représenté par deux réalisations : " Karim et Doussou " de Aïda Mady Diallo et " Les Rois de Ségou " de Boubacar Sidibé de l’ORTM. Ces deux films maliens vont affronter 11 autres. Par ailleurs, ce sont onze films qui vont s’affronter dans la compétition officielle des films des Ecoles.

Dans le panorama documentaire, le film " Waliden, Enfant d’autrui " de notre compatriote Awa Traoré a été retenu parmi 14 autres films. Le film " Allaha Kabo ou Dieu est grand " du malien Bouna Chérif Fofana, a été aussi programmé à la compétition en même temps que huit autres films dans la catégorie Panorama TV/Vidéo. Entre la 21ème et la 22ème édition du FESPACO, le monde du cinéma africain a enregistré de nombreuses disparitions.  Il est prévu de faire la projection de 9 films pour rendre hommage aux réalisateurs et comédiens qui nous ont quittés de 2009 à 2010. Notre compatriote feu Adama Drabo, à travers la projection son film " Ta Dona ", est un de ces réalisateurs, parmi lesquels on note : Tahar Cheriaa, Moustapha Dao, Mahama Johson Traoré, Samaba Félix N’diaye, James Campbell, Sotigui Kouyaté, Amadou Bourou et Désiré Ecaré.                                            

    Kassim TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER