Journée porte ouverte du ministère du travail et de la fonction : Diarra Racky Talla sur le chantier de la numérisation

0
Le ministre Racky Talla à propos du recrutement des fonctionnaires dans la fonction publique :
Racky Talla, ministre de la Fonction publique

Le ministère du travail et de la fonction publique a organisé une journée porte ouverte à l’occasion de la journée africaine de la fonction publique, le lundi 24 décembre, dans la salle de conférence de la direction nationale de la fonction publique sous houlette de Mme la ministre chargé de ce département, Diarra Racky Talla. C’était en présence du directeur national de la fonction publique, Amadou Fabé et les représentants de différents démembrements.

Dans son allocution, Diarra Racky Talla a déclaré que la célébration de la journée Africaine de la fonction publique a été institutionnalisée pour l’administration publique. «Instituée en 1994 sous l’impulsion du centre africain pour le développement (CAFRAD), la journée Africaine de l’Administration et de la fonction publique offre une occasion pour magnifier le rôle de la fonction publique dans le processus de développement national, un moment de réflexion introspective sur le rôle et la place de l’administration dans le processus. Ce cadre rend également hommage aux agents de la fonction publique qui consentissent chaque jour des efforts pour promouvoir une administration publique performante», a-t-elle affirmé. Dans la même dynamique, elle indique que le contexte national nécessite un véritable changement au niveau organisationnel, opérationnel et comportemental pour une prestation de services axés sur la satisfaction de l’usager et du citoyen en tenant compte des exigences de l’évolution économique et sociale. Elle a également évoqué les réformes de la fonction publique, notamment l’adoption d’un nouveau statut général des fonctionnaires en 2002, dans le souci d’un service publique de qualité, la réalisation de nombreux audits qui ont permis la réorganisation de structures de l’administration centrale et déconcentrée. Il s’agit de la création des bureaux d’accueil et ressources humaines, des directions sectorielles des ressources humaines, des directions des finances et du matériel, du centre national des concours de la fonction publique, des bureaux des ressources humaines des gouvernorats entre autres ; l’élaboration de manuels de procédures, de codes de déontologies; d’outils informatiques. Selon elle, lorsque les conditions suivantes seront réunies, on pourra dire que notre fonction publique intègre une culture de prestation de service centrée sur le citoyen : la disponibilité de l’offre de service et la facilité d’y accéder, l’adaptation de l’offre de service aux besoins du citoyen, le professionnalisme et de dévouement avec lesquels le service est offert, tel est le défi majeur qui se pose à nos administrations, a-t-elle indiqué. Et d’ajouter que c’est pourquoi les réformes administratives, notamment la modernisation des ressources humaines, constituent une priorité dans le programme présidentiel d’Ibrahim Boubacar Keita. C’est dans ce cadre qu’un mémorandum a été signé sur la réforme du statut général de la fonction, la centralisation des concours, le développement des relations entre l’administration et les usagers, la simplification des procédures administratives, la modernisation de l’administration électronique et la gestion des ressources humaines. L’accord de partenariat signé avec science PO de Grenoble est marqué par la formation des secrétaires généraux des différents départements ministériels.

A la fin de la cérémonie, Mme le Ministre et sa délégation ont visité la centrale de numérisation de la direction nationale de la fonction publique.

A son tour, le directeur de la fonction publique, Amadou Fabé, le nouveau système est une application chargée de la gestion des ressources humaines qu’ils vont partager pour localiser  géographiquement les unités de  maîtriser les agents de l’État. Il a précisé que le système comprend trois fonctionnalités à savoir la gestion des statistiques (actuellement tous les fonctionnaires immatriculés sont au nombre de 40 011 dont 27 666 hommes et 12 345 femmes. Il y a 15 003 contractuels) ; le système est chargé aussi de nous donner les moyens d’harmoniser la production des actes d’administration et de gestion (acte de congés, de mutation, de maladie…) ; le système a une compétence un peu plus élevée parce qu’elle arrive à communiquer avec le bureau central de la solde et avec une clique on peut mettre à jour le système.

Youssouf GOITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here