Investigation journalistique : Mali-Tribune forme ses reporters

0

Le journaliste spécialiste des médias et communication, Selay Marius Kouassi

de la Côte d’Ivoire est en tournée de 10 jours au Mali (du lundi 11 à ce vendredi 22 avril) pour le renforcement de capacités des jeunes journalistes. Il était à Mali Tribune le lundi 18 avril.

 

Dans le cadre du renforcement des capacités des jeunes journalistes, des organes membres de l’Association professionnelle de la presse en ligne (Appel-Mali), dans la vérification des faits dénommé Appel-vérif, Selay Marius Kouassi a entamé une formation de 5 jours avec une vingtaine de journaliste de la faitière de la presse en ligne. La formation a consisté à renforcer la capacité des jeunes à la vérification des faits et des informations. Pendant 5 jours, dans un partenariat entre la fondation Tuwindi et l’Association Appel-Mali.

En marge de cette formation en vérification et la lutte contre la désinformation, Selay M Kouassi a aussi procédé à un coaching en journalisme d’investigation pour 5 autres jours. Ce coaching consistait à appuyer les journalistes des 5 organes membres du projet dont Mali Tribune pour la lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali appelé Kenekanko. Ledit projet a été mis en place par la fondation Tuwindi en partenariat avec plusieurs organisations internationales à savoir l’Union européenne, Amnesty international, entre autres pour lutter contre la corruption par le journalisme d’investigation.

Du lundi 18 à ce vendredi, Selay Marius a eu à faire le tour des 5 organes membres du projet kenekanko. Il s’agit du journal Mali Tribune, Sahel infos, Sahel Tribune, Kunafoni.com, Energy-FM et Sahel. Pour le journal Mali Tribune, la formation a débuté le lundi tôt le matin pour s’achever au petit soir. Un véritable monitoring du journalisme d’investigation, de la détection des faits investi gables, à la collecte des informations allant à la rédaction jusqu’à la publication de techniques enseignées par l’expert en investigation journalistique.

La formation a été appréciée à sa hauteur. « Malgré que je suis journaliste stagiaire, j’ai vraiment compris c’est quoi l’investigation. Surtout, le genre m’a vraiment séduite et je compte dans les jours à venir me lancer dans l’investigation. C’était vraiment à la hauteur, ce renforcement de capacité pour d’aucuns et formation pour moi. Je ne peux que saluer et remercier le formateur et tous ceux qui ont occasionné cette formation à notre endroit», a confié Marie Thérèse, journaliste stagiaire à Mali Tribune.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here