Tanbala/Sanankoroba : Des prédateurs fonciers morcèlent et vendent le TF d’Amadou Bathily!

0

La spéculation foncière au Mali se passe de tout commentaire. Même les titres fonciers (TF) ne sont pas épargnés par les prédateurs fonciers.  Amadou Bathily, propriétaire d’une parcelle de terrain d’une superficie de 5 ha 00a 00 ca, objet de TF N°65277 dans le lotissement de Sanankoroba, en a été victime. Son TF a été morcelé et vendu par des prédateurs fonciers, en complicité avec des chefs de village.

Les faits se sont déroulés quand Amadou Bathily était hors du pays. Des prédateurs fonciers se sont attaqués à son TF. En complicité avec des chefs de village, sa parcelle a été morcelée et vendue. Les gens avaient même commencé à y construire des logements d’habitation. Au mois de mai 2018, il a fait une descente sur le terrain et toutes les personnes présentes sur son parcelle, ont été arrêtées et conduites au poste de la gendarmerie de  Ouélessébougou. Conformément à la loi, les gendarmes ont pris les dépositions. L’affaire est renvoyée au tribunal qui a tranché en faveur de sieur Bathily.

Le tribunal a d’ailleurs sommé les personnes interpellées d’arrêter tous les travaux et déguerpir la parcelle qui est un TF.  Au même moment, dans leur ambition périlleuse, les vendeurs du TF de sieur Bathily avaient indiqué aux acheteurs de construire très rapidement sur ladite parcelle. Les ouvriers présents sur le terrain ont été arrêtés. Les vendeurs qui sont au nombre de trois : Arouna et Minkoro et un certain Kolo ont été interpellés. Arouna et Minkoro ont été placés sous mandat de dépôt et le troisième, Kolo, a pris la poudre d’escampette.

La complicité des chefs de villages

A  Tanbala, dans la commune de Sanankoroba, où se trouve la parcelle de sieur Bathily, ce sont les Coulibaly qui sont détenteurs de chefferie. A, Sanankoroba ce sont les Traoré. Ce sont eux les chefs de villages. A la surprise générale, ils se sont regroupés pour interférer dans l’affaire. Ils se sont rendus chez le président du tribunal afin qu’il relâche leurs enfants (Arouna et Minkoro). Ce dernier a refusé et leur a dit d’attendre la fin des enquêtes.  Sieur Bathily pensait que l’affaire était classée.

Mais sa surprise fut grande quand il a été informé étant à Paris qu’on a recommencé à construire sur son TF. La personne qui y construisait se nommait Kadidiatou Sissoko. Sieur Bathily a envoyé des gendarmes à la trousse de la dame. Convoquée, Kadidiatou avait en sa possession un permis d’achat. Les gendarmes lui ont dit que l’endroit était un TF d’arrêter d’y construire.  Apparemment, elle a acheté la parcelle avec les chefs de village.

  1. Bathily qui détient son TF en bonne et due forme a cependant porté plainte au tribunal.

Affaire à suivre

Lassi Sanou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here