Office malien de l’Habitat, des reformes pour mieux satisfaire le besoin de logements des populations

1

L’Office malien de l’habitat du Mali engrange de nouvelles réformes dont la finalité est de mieux servir et couvrir le besoin des populations en matière de logements, tel est le message véhiculé par son nouveau directeur général Sékou Demba lors de sa rencontre avec la presse le mardi 9 avril 2019 dans les locaux du siège  l’ agence de cessions immobilières ( ACI) en commune IV.

-Maliweb.net- Sékou Demba récemment nommé à la tête de l’OMH a animé une conférence d’information sur les nouvelles réformes de l’Office malien de l’Habitat, à l’occasion le directeur général de l’Office, a eu à dresser  sommairement l’actuelle situation de sa structure, présenté leur vision avant de signifier les perceptives.

Selon ses dires, malgré certaines  difficultés observées au niveau de l’OMH, l’office d’une manière générale enregistre un grand  satisfecit si l’on s’en réfère aux   milliers d’habitats mis au besoin des populations maliennes.  Pour Sékou Demba, l’OMH est un réel catalyseur de développement et de promotion des logements au Mali. Et la structure soucieuse de bien mener sa  mission, s’engage dans des reformes qui s’articulent surtout autour du renforcement de sa ressource humaine comme levier de développement ; une  structuration optimale des ressources, la relance de ses activités, l’assainissement des ressources financières (une réduction des charges) au niveau interne ; une meilleure gestion et suivi des contrats  et passation de marché etc.

Outre ces dispositifs, le DG de l’OMH annonce de nombreuses innovations via des projets qui prennent en compte l’aspiration des différentes couches de la société. A ce titre on retient le projet relatif à la réalisation d’immeuble collectif  une formule qui donne la possibilité d’accès à un logement en fonction d’un besoin réduit et certainement à moindre coût), un modèle révolutionnaire sous nos cieux.

Reconnaissant que l’Office doit à ce jour  une certaine dette à certains de ses partenaires, le directeur de l’OMH assure  sans  crainte de leur  remboursement.  Par contre il plaide à ce que ceux qui sont débiteurs au niveau de l’office  s’acquittaient correctement de leurs créances chose qui facilite non seulement le remboursement de la dette de l’office mais également la bonne marche des réalisations des logements.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Si les logements sociaux sont attribués à des locataires qui se contentent de s’installer et oublient de payer leurs mensualités…, ça va pas être simple de continuer à développer la construction de nouveaux logements.
    Et ceux dans le besoin qui seraient en mesure de payer leurs mensualités, restent sur le carreau. C’est dommage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here