Ambery Ag Rhissa Complice de l’assassinat de GHISLAINE et de Claude ?

22
Ambery Ag Rhissa
Ambery Ag Rhissa

De sources anonymes en provenance de Kidal, il indiqué, que le sieur Ambery Ag Rhissa, leader du MNLA, qui venait d’accorder une interview à Ghislaine Dupont et à Claude Verlon, dans le cadre de la réalisation d’une série d’émissions, qui devrait être organisée par la Radio France Internationale à Bamako, ce jeudi, n’aurait pas voulu que cette interview soit diffusée. Pour la simple raison qu’il aurait raconté des sordides, lesquelles informations étaient compromettantes pour lui.

 

 

Une des raisons, qui nous amène à croire cette confidence, est la fusion intervenue, le dimanche 3 novembre dernier, entre les grands mouvements rebelles du nord Mali, à savoir : le MNLA, le MAA et HCUA. Nos sources d’indiquer, que leader du MNLA avait évoqué dans cette interview, la fusion qui était planifiée entre les mouvements rebelles, dont le MNLA, sa mouvance. Aussi, il aurait raconté des propos en rapport avec une probable indépendance tôt ou tard de la république de l’Azawad.

 

 

L’homme aurait dit, qu’il n’est plus d’actualité, que les mouvements touaregs se soumettent aux commandements des sudistes. Par ailleurs, ces sources d’indiquer qu’Ambery Ag Rhissa est complice dans l’enlèvement suivi de l’assassinat sauvage, barbare et ignoble des deux journalistes de la RFI ; tout en enfonçant le clou, le leader du MNLA, chez qui l’information est partie de la présence à son domicile des deux confrères de la RFI.

 

 

Ces informations s’avéraient, d’autant plus que Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés à la sortie et devant le domicile d’Ambery Ag Rhissa. Il aurait su que le coup ou le plan a marché, toute chose qui l’amènerait à rester quelques temps jusqu’à environ une trentaine de minutes à son domicile, avant de sortir. Quant il soutient, qu’à sa sortie, qu’il a été menacé par un membre du commando qui a enlevé les deux journalistes, avec arme braqué, cette information semblerait fausse, selon les sources, qui ont préféré garder l’anonymat.

 

 

Aussi, il est indiqué dans ces sources que les membres du Commando ayant enlevé et assassiné nos deux confrères et Ambery Ag Rhissa se connaissent, donc la thèse qu’il avancé à ce propos, semblerait être un moyen pour lui de rouler dans la farine, les autorités malienne et française.

 

 

Les confidences de confier, que l’interview avec Ambery Ag Rhissa a pris fin aux environs de 13h, heure GMT (14 heure à Paris) et leur assassinat à coup de balles, est intervenu vers 17h27 GMT soit 18 h27 à Paris. Il serait au courant du déroulement de tout le film relatif à l’assassinat des deux journalistes de la RFI.

 

 

Au regard de toutes ces informations, en rapport avec l’assassinat de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon, intervenu, le samedi 2 novembre 2013, à une quinzaine de km de la ville de Kidal, il va de soi, qu’Ambery Ag Rhissa soit interpellé, interrogé et pourquoi pas écroué pour complicité d’assassinat.

 

 

La Rédaction

[email protected]

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. Si la France met aux arrets cet individue vulgaire , barbare , elle n’a juste qu’a le faire si non il n’ya point d’autres assassins que ce stupide , lache , ignoble .
    Si la france ne veut pas aussi l’arreter donc , la france est elle meme complice de la mort de ces deux journalists et nous savons d’ores et deja . Mais chers amis souvent ne cherche pas trop loin les choses , egalement qui sait ? certes personnes , ca peut bien l’etre une strategie de la france .
    Il est vraissemblable , la presence de service ou SERVAL qui pouvait escorter ces deux personnes et en quoi cela aurait couter a la serval ? rien et rien du tout et grandement preserver ou sauver des vies humaines , des personnes chers .

  2. IL FAUT MEME PAS CHERCHER LOIN.
    LE MNLA ET TOUS CES GROUPES COOPERENT ENSEMBLE.
    N ONT ILS PAS DECLARE ENSEMBLE LA REPUPBLIQUE TERRORISTE D AZAMERDEEEEEEEEE ENSEMBLE LORS DE L OCCUPATION DU NORD DU MALI.
    LES GENS FONT ILS EXPRETS POUR POSER DES QUESTIONS? 👿

  3. Merci d ecrire le nom du Mali en majuscule. Dans tous les cas , un certain nombre questions se pose a son egard. Qui a informe les commados de la presence des journalistes chez lui ? combien de temps a t il fait avant de passer l information.

  4. CE CHIEN RESSEMBLE D’AVANTAGE A UN BEBE PERDU DANS LE GRAND DESERT DE L’IGNORANCE.BIENTOT ON REGLERA SON COMPTE A CE SALE FILS DE PXXXXX.

  5. le mali et malien nous aimes d.argents que seulement pas des croyance
    en dieu et la veniries de ce pays si no le mali doit donne l aire
    indepandance pour le mali a son developement

    • Est ce que tu comprends le sens de ce que tu dis??? Est ce que tu es croyant??? Ceux qui vivent au nord du mali sont plus nombreux que ces Touaregs et eux ils vont devenir quoi dans tout ça???
      Alors réfléchis un peu avant de faire de telle analyse!!!

  6. Juste une petite confidence en mai 1997, Ambéry me confia que la rébellion ne finira jamais au Mali. Il se rappellera certainement quand il lira ce message et quant il travaillait avec une ONG internationale de la place en tant que Formateur. Depuis cette date il continue avec sa salle besogne certainement la république de l’azawad dont il espère tant lui trouvera dans sa tombe!

  7. C’est evident que Ag machin rhissa est un complice directe de l’assassinat des deux journalistes de RFI; c’est evident voyons. Il ne faut pas etre commisaire de police ou’ Colombo pour le voir; c’est tellement evident.

  8. ce journaliste se laisse emporter; celadit je trouve quand meme bizzare que des journalistes venus redre visite à Rhissa soit enlevés devant chez lui alorsque sa maison à lui est securisé à l’interieur coe à l’exterieur où etait passé ses gardes????

  9. Mr moimoi je vois que vous etes un membre permannt du mnla qui s’est exile a l’etranger pour continuer a raconter des bobards a partir de la.Les faits parlent d’elles meme, le soit disant mnla est le groupe qui a perpetre se double assassinats, le suspect numero un (celui a qui appartient le vehicule) est un membre actif du mnla qui etait sous le controle du mnla au moment des faits ( c’est pas moi qui le dit), nous autres Francais comprenont maintenant. Et puis, ils ont ete enleve pour aller les vendre a aqmi et se faire la poche, comme les bandits arme du mnla savent le faire, c’est pour cela les bandits armees du mnla veulent une autonomie pour pouvoir faire tranquillement leur trafic de drogues et d’etre humains. ET quelques jours apres le double assassinats les bandits arme du mnla annonce leur fusion avec les autres groupes arme pour pouvoir peser dans des discussions qu’ils avaient boudes auparavant, une facon de diluer leur responsabilite quoi…..

  10. Nous autres maliens avions deja developpé ce scenario sur Maliweb et dieu seul sait pourquoi le demon est encore libre. Ah j’oubliais, il est libre parcequ’il est le chef de mnlmachin et en plus president de la republique du pays des reves qui se nomme azamerde

  11. Les faits relatés et l’analyse qui s’ensuit soit cohérents. Mais la France, même au prix de la vie de 100 français, n’est pas prête à compromettre en si bon chemin son protégé MNLA avant de parvenir à ses fins. Sinon, dans toute enquête criminelle, la dernière personne, à avoir vu le ou les victimes, doit être interpellée avant toute chose.

  12. De ttes les façons ce sont ces français qui ont créé cette situation en couvrant ces moins que rien qui demeurent traitres jusqu à preuve de contraire.
    Cette situation servira de leçon aux français.

  13. Du n’importe quoi!!! vous racontez ces bêtises décousues et vide de tout argument simplement parce que ce Monsieur est du MNLA.
    Arrêtez d’appeler Ghislain et Claude vos confrères car ce sont des journalistes alors que vous vous racontez vos passions et vos opinion loin de tout travail crédible et objectif.
    Le lecteur demande à être informé sur les faits, à avoir la vérité c’est tout. Il ne demande pas de lui rapporter des fausses informations à dormir débout.

    • Cher moimoi, c’est bien des faits que cette rédaction vient de relater, même si visiblement cette version vous déplaît.
      Il faut alors apporter les démenti en argumentant, et nous lisons sur ce forum la suite des articles.
      L’évidence dans toute cette affaire, c’est qu’il y a trop de passerelles entre les différents groupes armées au nord y compris le mnla.

      • Les deux journalistes français ne faisaient que leur travail. Au peuple français je dis la situation actuelle à Kidal est le résultat de la mauvaise politique de leur gouvernement qui continue à faire aveuglement confiance au mnla incaplaque de libérer vos compatriotes .La dernière libération est la preuve patente. Le mnla n’existe que par le soutien de la France.Au pire des cas même cette région n’apporterait à la France car votre mnla serait chassé par les islamistes qui vous qualifie de…………..

      • le journaliste et sa rédaction mentent en nous racontant le contenu de l’interview à laquelle ils n’ont pas accès et qui n’a pas été dévoilé. Ils montrent également leur ignorance en oubliant que les deux journalistes sont logés chez l’armée malienne et la SE qui doit assurer leur sécurité, en oubliant que le MNLA n’a aucun mobile contraiment la SE qui veut montrer du doigt la situation à Kidalqui il faut le rappeler a 7 sorties, et les ravisseurs sont sortis par la porte gardé par les français et la minusma du côté de l’aéroport. Arrêtez de vouloir tout coller au MNLA mêmd s’ils sont séparatistes, ils ne doivent pas être utilisés pour vendre un journal.

Comments are closed.