Attaque de Sobane Da: 36 enquêteurs mobilisés, 29 personnes entendues et une dizaine interpellée

5

Boubacar Sidiki Samaké, le procureur du Pôle Judiciaire Spécialisé de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, a animé un point de presse, ce mardi 18 juin 2019. L’objectif était de faire le point sur l’enquête après l’attaque du village de Sobane Da dans la commune de Sangha.

Maliweb.net- 35 morts, 09 blessés dont 07 par brûlures et 02 personnes en état de choc. Des animaux brulés, des charrettes et des motos incendiées. Pendant, au moins trois longues minutes, le Procureur Samaké a fait état de scènes effroyables à Sobane Da. «La violence a atteint un seuil rarement vu dans notre pays», affirme le procureur. A ses dires, 36 enquêteurs et lui-même se sont rendus le 11 juin dans le village. Sur le bilan, le chiffre de 35 personnes décédées annoncé par le gouvernement a été repris par le procureur Samaké. Pour lui, la polémique autour du bilan est sans intérêt car chaque mort est un mort de trop. Aussi, les investigations ont, affirme-t-il, permis de rassembler des pièces à conviction composées essentiellement d’étuis de 7,62 ( armes de guerre)  et de fusils de chasse.

Rapportant les faits, le Procureur Samaké raconte comment le 09 juin 2019 aux environs de 17 heures plusieurs motocyclistes, criant « Allahou Akbar », avec des armes de guerre et des fusils de chasse se sont attaqués au hameau de culture de Sobane Da du village de Koundou dans la commune de Sangha. L’attaque a duré jusqu’à 23 heures. Ils étaient repartis en trois groupes. Un premier groupe rentrait dans le hameau, incendiait, tirait et terrorisait les habitants. Le second groupe rassemblait le bétail et demandait de l’argent aux habitants tandis qu’un troisième groupe empêchait quiconque de rentrer et de sortir du village.

Sobane Da était-elle la réponse à Ogossagou? A la question, le procureur estime que les autorités avaient effectivement pensé à cela. Cependant, indique-t-il, l’enquête n’a pas permis d’établir un lien de cause à effet entre les deux attaques. Pour le procureur, pour enrayer ce cycle de violence, il faut désarmer toutes les milices dans le centre du Mali. Il faut aussi une parfaite synergie entre l’ensemble des services de l’Etat pour traduire les auteurs en justice.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. @Pkagame,
    Je suis d’accord avec vous, mon frère.
    Une attaque qui dure 5h d’affilée, et l’armée n’intervient pas. Je pense qu’il y a un sérieux problème à corriger à ce niveau. Si les assaillants ne sont jamais inquiétés, pourquoi vont-ils arrêter ? Par définition, un terroriste est un être sadique, il ne reconnaît que la force et la violence. Il faut notre armée soit capable d’anticiper et de reposter de façon presque instantanée.

  2. Jeune frere Samake’, le ROI BITON DE SEGOU SALUE VOS EFFORTS! COURAGE DANS VOTRE NOBLE MISSION!!!! Vous direz a’ tonton Abdel Kader Samake’ que la retraite a dure’. Il doit reprendre service a’ Sobane Da car les enfants rescape’s ont besoin d’une ecole avec des enseignants!!!
    Sahel Nema n’a pas sa place a’ Bamako. A.N. Samake’ doit installer sa compagnie dans la region de Mopti ou’ il fait tres…. chaud! QUE FAIRE QUAND LA FOLIE COLLECTIVE S’EMPARE D’UN SEGMENT DE NOYTRE POPULATION?

  3. Ces tueurs ont réédité ces mêmes méthodes plus de 100 fois et chaque fois réussi a 100% leur objectif: tuer et partir paisiblement sans rencontrer aucune force de riposte, moins encore être frappés et tués nos “avions de combats” en cour de leur retrait ! Il doit être plus facile de trouver des extraterrestres que de trouver ces terroristes qui tuent nos populations!

  4. Ça duré de 17 a 23 h et les famas n’étaient nulle part? Dou sont les avions de combats que IBK a ventés a la télé a la veuille des élections en 2018?

  5. Ça durer de 17 a 23 h et les famas n’étaient nulle part? Dou sont les avions de combats que IBK a ventés a la télé a la veuille des élections en 2018?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here