Au moment où le PM est en visite dans le centre et le Nord du Mali : 7 militaires maliens tués par des Engins Explosifs Improvisés

0

Hier, mardi 12 mars 2019, deux véhicules d’escorte de militaires maliens ont sauté sur des Engins Explosifs Improvisés (EEI), faisant respectivement 3 morts à Dialloubé et 4 morts dans les environs de Hombori, dans la région de Mopti. Ces attaques surviennent au moment où le Premier ministre du Mali Soumeylou Boubèye Maïga est en visite dans le centre et le nord du pays.

Hier mardi, les soldats maliens ont été victimes de deux attaques à l’engin explosif artisanal dans la région de Mopti. C’est vers 10h 10mn qu’une mission d’escorte des Fama (DANAYA) en partance sur HOMBORI a heurté sur un Engin Explosif Improvisé(EEI) entre Wami et Hombori. Bilan 4 morts. Tous les  occupants du véhicule sont morts. Dans la même journée, à Dialoubé, un véhicule blindé de la gendarmerie a sauté sur un Engin Explosif Improvisé(EEI). Bilan: 3 morts.

Ces attaques surviennent au moment où le Premier ministre du Mali est en visite, depuis le samedi 9 mars, dans les régions du Centre et du Nord du pays.

On assiste à une recrudescence d’attaques contre les forces de sécurité qui luttent contre le terrorisme dans le centre du pays. En début de mois, le 1er mars dernier, neuf soldats maliens de la force du G5 Sahel ont été fauchés dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule à Boulkessi.

En plus des attaques contre les militaires maliens, les soldats de la force du G5 Sahel, les soldats onusiens, le Centre du Mali est aussi en proie à des conflits communautaires. Ces conflits intercommunautaires dans le centre du pays font des ravages. Selon la Minusma, entre le 1er janvier et le 16 février 2019, sept incidents ont occasionné la mort d’au moins 49 civils dans le cercle de Bankass dans la région de Mopti.

Madiassa Kaba Diakité

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here