Dégradation de la situation sécuritaire : Neuf propositions pour sortir de la crise

7

Notre pays est en guerre, il n’y a pas de doute. Un fait reconnu et annoncé par la plus haute autorité, il faut alors décréter un appel à une mobilisation générale du Peuple ?

Et à partir de cet appel tout citoyen doit se considérer comme un soldat prêt au sacrifice ultime pour la patrie.

La défense de la nation doit être la seule et unique responsabilité des militaires maliens. Tout autre appui extérieur doit s’effectuer dans l’équipement la formation, l’encadrement  et la mise à niveau des militaires.

Sur le plan militaire :

1-         Mettre en branle la réserve et la mobilisation constituée des militaires à la retraite et les anciens du Service national des jeunes. Ceux qui ont l’aptitude pourraient être déployés pour la sécurisation des points sensibles et névralgiques dans les villes avec une mise à niveau requise.

2-         Libérer les départements ministériels des hauts fonctionnaires de défense et les mettre à la disposition de l’Etat-major qui les utilisera pour les besoins de la défense nationale

3-         Faire un recrutement spécial des jeunes dans l’armée à hauteur des besoins d’effectifs pour la défense nationale.

Sur le plan financier :

1-         Faire une rétention de salaire (au moins un mois)  par an pendant cinq ans pour chaque salarié (privé et publique) pour soutenir l’effort de guerre.

  • Une rencontre tripartite : Syndicat, patronat et Gouvernement étudiera la faisabilité de l’idée.
  • La rétention sera échelonnée sur une année

2-         Faire une contribution volontaire exceptionnelle par chaque citoyen de l’intérieur et de l’extérieur selon ses moyens.

3-         Prendre des dispositions fiscales sur certains produits de consommation pour l’effort de guerre.

4-         Faire une demande de fonds spécial aux partenaires et pays amis pour l’effort de guerre.

5-         Réduire le train de vie de l’administration publique (revoir les avantages et indemnités des institutions de la république à la baisse, diminuer le nombre de départements ministériels, revoir le parc auto et autres accessoires des ministères à la baisse, revoir les indemnités et avantages de certains cadres à la baisse et prendre d’autres mesures restrictives) ;

Sur le plan culturel et littéraire

1-Orienter toutes les manifestations à caractère culturel et littéraire sur l’amour de la patrie, la défense de la nation (chant, poésie, théâtre, sketch, folklore, conférence- débats, exposition, spots vidéo et films éducatifs rencontres intergénérationnelles…)

  1. B. Pour la gestion de l’effort de guerre :

Mettre en place une équipe légère composée de militaires et civiles aux valeurs de compétence et probité avérées. La redevabilité et la transparence seront les principes essentiels pour la gestion de l’effort de guerre.

Le compte rendu sera permanent et adressé à deux niveaux : militaire pour les questions d’ordre militaire et aux populations pour le processus normal de gestion des fonds.

Mohamed Touré

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. 10- Interdire toute manifestation a caractere festif sur l’ensemble du territoire, specialement a Bamako, tant que chaque hameau du Mali n’ai pas retouve la quietude….

  2. Que des betises! et une facon de faire payer le pauvre et le juste, comment comprendre que le Mali a des avions militaires achetes a des prix surfactures ne volent pas? Comment comprendre qu’un general de l’armee Malienne celebre son anniversaire a coup de millions de CFA? Le General Dembele a demande a l’Assemblee Nationale quand les premiers jugements vont commencer dans ce cas d’achat des avions militaires surfactures par Boua IBK?

  3. Des idées créatrices commencent à naître, mais il surtout voir et revoir les côtés détournement des fonds et des biens de l’armée. Même si l’on cotise, est ce arrivera-t-elle a qui de droit? Il faut aux forces armées des avions de combat, et véhicules blindés, et charres combats….

  4. Interdire les cortèges de mariages inutiles ( cortèges)
    Ne pas depasser un quart d´heures aux prières.
    Resocialiser nos griots.
    Organiser des marches de recueillement hebdommadaires pour nos martyrs chaque vendredi sur la place de l´indépendance.
    éduquer les nouvelles matières à l´ecole et l´université : le patriotismes , l´ esprit libre et la responsabilité.
    Encourager l´excellence.
    Interdire les grins de thé et organiser les atelier de rues pour animer la défense de la patrie.
    Former les jeunes civils en sécurité et techinique de l´information en temps de guerre.
    Tuer les les corrupteurs ou corrompus dont le forfait depasserait un million d´euros
    reintroduiore les camps de jeunes et les eduquer en patriotes et leur apprendre à défendre la patrie à l´écrit et à l´arme.
    Supprimer les moitié des ministères et des services.
    Punir l´état s´il echoue
    punir les imams quie font de la désinformation

  5. ENFIN

    On commence à lire des écrits journalistiques intéressants…
    Le Mali se sent en guerre et trouve des actions adaptées
    Mais le proposition N° 4 demande un aménagement: Faire une demande de fonds spécial aux partenaires et pays amis pour l’effort de guerre.
    J’espère que le Mali ne compte pas sur la France pour le fond spécial..je dis non , les français sont écrasés d’impôts donc au Mali de mouiller la chemise pour trouver les financeurs…

  6. RINZ

    Voile des idées qui fusent:-Orienter toutes les manifestations à caractère culturel et littéraire sur l’amour de la patrie, la défense de la nation (chant, poésie, théâtre, sketch, folklore, conférence- débats, exposition, spots vidéo et films éducatifs rencontres intergénérationnelles…)

    VOILA QUI DEVIENT -Orienter toutes les manifestations à caractère culturel et littéraire sur l’amour de la patrie, la défense de la nation (chant, poésie, théâtre, sketch, folklore, conférence- débats, exposition, spots vidéo et films éducatifs rencontres intergénérationnelles…)
    VOILA QUI DEVIENT INTERESSANT

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here