Enlèvement de Soumaïla Cissé : « Ce que l’URD et sa famille demandent c’est qu’il arrive sain et sauf », plaide Maître Demba Traoré

0

Invité de l’émission Tribune du samedi 20 juin de la Radio Rempart FM, le secrétaire à la Communication de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Maître Demba Traoré, a mis en garde les autorités maliennes contre tout ce qui arrivera à Soumaïla Cissé, le président de son parti, enlevé depuis le 25 mars entre Koumaïra et Saraféré dans le cercle de Niafunké.

Près de trois mois après son enlèvement, le secrétaire à la Communication de l’Union pour République et la démocratie (URD), Maître Demba Traoré, hausse le ton. « Que rien n’arrive à Soumaïla Cissé », prévient l’ancien ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, qui met en garde contre tout ce qui arrivera au chef de file de l’opposition. « Ce que l’URD et la famille de Soumaïla Cissé demandent, c’est qu’il arrive sain et sauf », a plaidé Maître Demba Traoré.

Des propos tenus en réaction à la sortie médiatique du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. Celui-ci a affirmé le mardi 16 juin devant les forces vives de la Nation que Soumaïla Cissé, son jeune frère, sera bientôt libéré. Sans donner de détails.

Sans aller jusqu’à remettre en cause l’information fournie par le chef de l’Etat, Me Demba Traoré regrette toutefois que celui-ci n’ait pas révélé pas l’identité des ravisseurs du député élu à Niafunké. Car, selon le patron de la Communication du parti de la poignée main, à ce jour, personne n’a revendiqué le rapt de Soumi Champion.

Ce qui lui a fait dire que l’affaire Soumaïla Cissé relève du mystère. Selon Maître Demba Traoré, la connaissance de l’identité des ravisseurs permettra d’accélérer le processus de la libération du président de son parti.

Aux dernières nouvelles, la radio Rempart FM informe que le chef de file de l’Opposition sera libéré dans les prochains jours. « Un élu du Nord, mandaté par le chef de l’Etat, a quitté Bamako à bord d’un avion, le dimanche 22 juin, pour Tessalit, pour peaufiner les dernières négociations », croit savoir la 97.9 FM. Ce qui prouve que le patron du principal parti de l’opposition retrouvera les siens dans les prochains jours.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here