HĂ´tel Radisson blu : Un carnage lourd de significations

0

La date du  vendredi 20 novembre 2015 sera longtemps gravée dans la mémoire du peuple Malien. Ce fut à Radisson Blu, de mémoire de Bamakois, l’attaque la plus sanglante perpétrée  en plein cœur de la capitale malienne, avec un bilan lourd de 22 morts et  de nombreux blessés. La journée de ce vendredi noir a été véritablement meurtrière, du fait de terroristes sans loi ni foi, des fous de Dieu. Des obscurantistes, terroristes  et djihadistes qui ont osé s’attaquer à des paisibles étrangers et à des citoyens maliens.

Ces ennemis de la paix  et de la fraternité mondiale doivent être éliminés. Car le terroriste n’est à sa place nulle part dans ce monde qui aspire à la paix et à la solidarité.

Tous les cinq  continents doivent se donner la main, pour bouter le terrorisme hors de leurs frontières. Ce mal sans frontière, le premier Satan, le terrorisme, doit être anéanti. Car ce qui le fait vivre et agir, c’est la volonté  de tuer le prochain, de massacrer le plus possible de gens, pour faire peur et installer son pouvoir dans la crainte. Le terrorisme est une organisation mondiale de  malfaiteurs qui prend pour prétexte la religion et Dieu pour commettre ses pires méfaits. Il est une menace qui plane plus que jamais sur le monde.  Si nous agissons ensemble, nous allons vaincre le terrorisme, éradiquer ce fléau, cette barbarie qui secoue le monde et menace l’humanité.

Moussa Sissoko

PARTAGER