La France annonce la mort d’un haut responsable djihadiste lié à Al-Qaida au Mali

13

La force « Barkhane » a abattu ce cadre djihadiste de premier plan, dont le nom était associé à des attaques dans la région.

La France a annoncé, vendredi 13 novembre, la « neutralisation » au Mali, par la force « Barkhane », d’un cadre opérationnel djihadiste de tout premier plan lié à Al-Qaida, dont le nom était associé ces dernières années à de nombreuses attaques dans la région.

La ministre des armées française, Florence Parly, a salué dans un communiqué une opération qui a engagé « d’importants moyens de renseignement ainsi qu’un dispositif d’interception composé d’hélicoptères et de troupes au sol » conduisant à une frappe contre Bah Ag Moussa, décrit comme le « chef militaire » du Groupe de soutien de l’islam et des musulmans (GSIM).

Les forces armées françaises ont neutralisé un haut cadre d’Al-Qaïda, ce 10 novembre au Mali. Je félicite nos milit… https://t.co/zwFYQikvaY

Cette intervention a été lancée alors que vient de s’achever une opération d’envergure de la force « Barkhane » et de ses alliés africains et européens contre les groupes liés à Al-Qaida et à l’organisation Etat islamique (EI) dans la zone dite des « trois frontières », au cours de laquelle des dizaines de djihadistes ont été tués.

Déserteur de l’armée malienne

Bah Ag Moussa a déserté l’armée malienne en 2012 pour rejoindre la rébellion et fonder avec Iyad Ag Ghali le groupe djihadiste Ansar Eddine, devenu GSIM à la faveur d’une fusion avec Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) et d’autres groupes islamistes.

L’émir historique d’AQMI, l’Algérien Abdelmalek Droukdel, a lui aussi été tué au cours d’une opération de l’armée française, en juin, dans le nord du Mali.

Le GSIM a libéré début octobre plusieurs otages, dont l’opposant malien Soumaïla Cissé et l’humanitaire française Sophie Pétronin, dans le cadre d’un échange de prisonniers négocié avec Bamako. Le pouvoir malien souhaite désormais mener des négociations de paix avec la mouvance d’Iyad Ag Ghali, malgré les réticences exprimées par la France, qui dispose toujours de plus de 5 000 soldats sur le terrain.

Source: https://www.lemonde.fr/afrique

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. MALIEN ET MALIENNES! poste tout a fait juste, naa maaw denw s imposent sur les so maaw denw! 15 Nov 2020 at 10:01
    FAAROHW! L ISLAM ET L AME NOIRE! QUELLE GACHIE!

    LA MOITIEE ET PLUS, SUREMENT DES NORDISTES SONT DES BAMOUSSA, SI PAS DE LEURS PERES SUDISTES DONC DE LEURS PERES DJIHADISTES ARABES TURCO BERBERES OU FAUX-MAURES! DE TOUTES LES FACONS L ISLAM A TIRE DANS L AME DE L AFRIQUE DES BAMOUSSA ,PLEIN LE NORD ET LE CENTRE! NAA MAAW DENW DIFFERENTS DES SO MAAW DENW! DES ENFANTS DE DJIHADS ET DES ENFANTS DE HAINES RACIALES!

  2. Que barkhane et takuba dégager de chez nous vous les endocolons vous faites la propagande de barkhane vous croyez que les maliens sont des ignorants la France veut saboter la négociation entre les maliens soit disant djihadistes et chasser les mercenaires impérialistes ça c’est n’est pas l’intérêt de la France voilà pourquoi la France saboter la négociation

  3. Sankingba
    “Daba était un grand sportif surtout un très bon joueur de volley-ball.”

    Il risque de jouer beaucoup moins bien maintenant 🤣🤣

  4. Pour la petite histoire, Bamoussa était un enfant hybride qu’il faut classer dans la cérémonie des vengeurs sociaux. Il est né d’un père Bambara de Fana et d’une mère ilote des nobles tamachaq. Son père (Daba DIARRA ) a fait valoir ses droits à la retraite au grade de Lieutenant.
    Daba était un grand sportif surtout un très bon joueur de volley-ball. Il a lié relation avec la dame mulâtre lors du séjour de son séjour dans une unité militaire au nord. Daba était serviable et un homme bon surtout magnanime envers les soldats désespérés lorsqu’il assumait les fonctions de sous officier chargé du fourrier du magasin d’habillement de Kati.
    Ba moussa grandira sans une vraie affection paternelle pour la simple raison que sa mère n’a pas voulu qu’il accompagne son père après son séjour de celui-ci au nord.
    Ba moussa souffrait de cette défaillance éducationnelle et nourrissait une haine envers les sudistes. En un mot, il est né d’un incident de tir.
    En le mettant hors d’état de nuire, la France soulage le Mali et met fin à ce qui marquait la personnalité de l’homme.

    VIVE LA RÉPUBLIQUE
    Répondre

  5. Moussa D
    “Un pays qui n’a pas d’armée et ne va en avoir dans les prochaines 50 années, finira comme ses ennemis, par disparaitre.
    Comme je ne cesse de le répéter, le Mali a deux ennemis : l’armée malienne et l’ignorance ”

    RIGOUREUSEMENT EXACT !!!

    Malheureusement, bien que ce soit une triste ÉVIDENCE INCONTESTABLE, quand on le malheur de le dire on se fait accuser de “dénigrer notre Mali”ou d’être “anti-patriote”, par une foule d’abrutis au torse fièrement bombé qui préfèrent faire semblant de croire que notre propre faiblesse est provoquée et entretenue par………LES AUTRES !!!😢😢😢😢😢

    J’ai dit et écrit plus de 1000 fois sur ce même forum que la plus dramatique pauvreté du Mali n’etait pas d’ordre “économique”, mais était L’IGNORANCE ET L’ILLETTRISME ET LA MISÈRE INTELLECTUELLE DE NOS COUCHES POPULAIRES !!!😎

    Et si vous ajoutez a ça L’INEXISTENCE et L’INCAPACITÉ de nos malheureuses armées actuelles (oups! Faut pas le dire même si nous le savons tous et même si LE MONDE ENTIER le constate depuis déjà 7 ans !!😥), vous comprenez hélas d’où vient notre effarant retard…..DANS TOUS LES DOMAINES À LA FOIS😢😢😢😢😢

    Mais plutôt que le reconnaître objectivement et “corriger le tir”, il vaut mieux plastronner, bomber le torse, chanter “la gloire” de Soundiata, et…..ACCUSER LES AUTRES ĎE NOTRE PROPRE DÉCHÉANCE !!!😢

    L’ignorance est déjà en soi un dramatique handicap pour une nation au 21ème siècle.
    Mais quand l’ignorance est en plus aggravée par une vanité démesurée et une fierté mal placée, là, on ne parle plus de handicap mais de…CALAMITÉ !😢

  6. Et un sale chien de moins !!!👏👏👏👏👏👏👏

    Merci.

    Depuis la récente création de la force française Takuba en renfort à la lutte contre le terrorisme chez nous, il faut reconnaître que les jihadistes se font très sévèrement botter !!!😂😂😂😂😂

    En à peine quelques semaines, Takuba a éliminé successivement 50 jihadistes, puis 10 ensuite, et maintenant ce bâtard d’Al Qaida !!!😂😂😂😂😂😂

    Beau travail !👏👏👏

    • PS: Ça “compense” un peu les 200 jihadistes que nous avons scandaleusement libérés pour récupérer Soumi…😎

    • Vous les endocolons qui font la propagande de barkhane ou takuba c’est pour saboter le négociation que la France a fait tous ce tueries donc arrêtez vos propagande soit disant intellectuel

  7. Bravo
    Merci ! Alors vous voyez quand on veut on peut !!!!!
    Il faut sincèrement aider le Mali et arrêter cette guerre froide avec les Russes.
    Nou avions eu tort d aider le Mnla il faut rectifier le tir très vite !!!!! Rouher avait raison.

      • Bah ag Moussa de son faux nom et Bamoussa Diarra de son vrai nom a volé son grade de colonel comme la plupart des militaires maliens. Lui est le fils d’un militaire de Ségou qui a séjourné à Kidal. Il est un petit vagabond à la solde des algériens
        Un pays qui n’a pas d’armée et ne va en avoir dans les prochaines 50 années, finira comme ses ennemis, par disparaitre.
        Comme je ne cesse de le répéter, le Mali a deux ennemis : l’armée malienne et l’ignorance , les deux sont d’ailleurs intimement liées.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here