Lutte contre le terrorisme : Les FAMA Démantèlent une base à Douentza

2

Les soldats viennent d’infliger une sévère défaite aux terroristes dans le secteur de Douentza.

Dans le cadre de ses actions régulières contre le terrorisme, le 7 août dernier, le GTIA Debo a mené une opération d’opportunité qui a permis de démanteler une base des groupes armés terroristes. «C’était sur la route de l’Espoir au cours d’une opération dénommée «Manabèlè» dans le secteur de Douentza dans la Région de Mopti. Au cours de cette opération, deux individus suspects ont été arrêtés. Du matériel a été récupéré», peut-on lire sur le site de l’armée. Il s’agit de sept motos, cinq casques de protection motos, un PM AK47, quatre chargeurs garnis, 11 fusils de chasse, deux téléphones portables, un kit de clés de dépannage moto, deux paires de rangers, une carte d’identité.

Le 9 août dernier, vers 9 heures, sur l’axe Sévaré-Douentza, un véhicule des FAMa a sauté sur un engin explosif improvisé à 35 km de Konna, annonce l’armée sur son site web. Il s’agit d’un véhicule d’une mission d’escorte quittant Sévaré pour Douentza. Le bilan est de 3 blessés. La partie avant du véhicule a été endommagée. Les blessés, indique la même source, ont été évacués sur Konna.

Massa Sidibé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. J’espere qu’on ne va pas dire que les Fulanis ou Dogons ont amene ces armes dans cette localite pour tuer leurs freres, soeurs, peres et meres. C’est exactement la france et amis aussi bien que quelques Ifoghas criminels avec d’autres criminels aux soldes de la france et amis qui ont facilite la proliferation des armes au Mali pour avoir une excuse de pereniser leur presence au Mali a des raisons qu’eux seuls le savent. L’injustice et la violence de la france au Mali va etre une lecon pour ce pays imperialistes et amis. Les Maliens/Maliennes ont vu qu’apres la delocalisation de la violence et les crimes de la france au centre du Mali, tout le monde semble oublier les amis de la france qui continuent a manipuler les populations a nier leur propre pays et joindre a la cause de la france qui ai de diviser le Mali. Pendant ces moments d’instabilite dans les regions du centre du Mali, les quelques Ifoghas sont toujours a l’oeuvre pour la mise en oeuvre du plan diabolique de la france au Mali. Comme je l’ai toujours dit, la paix au Mali ne peut venir sans la liberation de la ville de Kidal par la france qui a installe quelques criminels en se debarassant des dignes fils et filles du Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here