Le maire de la commune rurale de Kalaban coro, Tiécoura Hamadoun Diarra : “Ce ne sont pas des maires qui ont vendu ces voies d’accès, mais plutôt des agences immobilières”

3

Pour le maire de la commune rurale de Kalabancoro, la question des spéculations foncières n’est pas la responsabilité des seuls maires. De sa lecture, il y a une nouvelle race de spéculateurs fonciers, pires que les maires, qui sévissent dans sa commune. Selon lui, il s’agit des agences immobilières qui n’ont d’autre vocation aujourd’hui que de chercher des espaces verts afin de les commercialiser en complicité avec les gens du cadastre et du domaine. “De nos jours, tout le monde est devenu géomètre. Ils n’ont plus besoin de diplôme ou de formation. Ils le font au vu et au su de tout le monde en toute illégalité parce que c’est un business très lucratif. Ce ne sont pas des maires qui ont vendu ces voies d’accès, mais plutôt des agences immobilières. Comme les promoteurs de ces agences font tout le temps ce sale boulot et l’État ne dit rien, c’est donc devenu une règle dans ma commune”, a-t-il déploré.

Pour l’élu communal, les mairies ne peuvent rien contre ce phénomène parce que les promoteurs des agences sont financièrement très puissants. S’y ajoute le manque de collaboration de la justice. En réponse à la question relative à l’existence de documents pouvant autoriser ces constructions, le maire est formel : “Ces occupants n’ont aucun papier ni autorisation et ils s’entêtent seulement à le faire. Les maires n’ont aucun pouvoir pour démolir des maisons illégalement construites. C’est à l’État de s’impliquer”, a-t-il laissé entendre.

 Boubacar PAÏTAO

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. TOUT çà c’était passer sous le régime de ATT cet un régime corrompu.

  2. non ! ne me dit pas qu’un propriétaire d’agence immobilière vaut mieux qu’un maire ?

  3. Bien sûre que ce sont les maires qui sont à l’origine de tous ces problèmes. La plus part des maires sont corrompus.

Comments are closed.