Mali: le gouvernement dément avoir mandaté qui que ce soit pour dialoguer avec les groupes terroristes liés à al-Qaïda

14

Le gouvernement malien dément avoir mandaté qui que ce soit pour dialoguer avec les groupes terroristes liés à Al-Qaïda. Ni le Haut conseil islamique, ni aucune autre instance dit le communiqué, qui dit tout de même prendre acte que des bonnes volontés se sont manifestées pour mener des négociations. Au début de la semaine, plusieurs sources, dont le ministère des Affaires religieuses et le HCI avaient pourtant confirmé cette mission de bons offices.

Le ton du communiqué est ferme et se veut sans ambiguïté : « aucune organisation nationale ou internationale n’a été mandatée officiellement à ce jour pour mener une telle activité ». Le gouvernement dit même avoir appris par la presse l’existence de ces contacts.

Le démenti est donc ferme mais il a du mal à dissiper le sentiment de cacophonie qui ressort des différentes déclarations de ces derniers jours. En effet en début de semaine le ministre des Affaires religieuses lui-même a révélé ces contacts, à RFI notamment. Des informations également confirmées par le Haut Conseil Islamique, qui sont même parues dans la presse pro gouvernementale et qui n’ont pas été démenties par la primature que nous avons plusieurs fois relancée ces derniers jours.

Le ministre et le HCI ont-ils parlé trop vite, sans l’accord du chef de la junte le colonel Goïta qui serait à l’origine de ce rétropédalage ? Y a-t-il des luttes de pouvoir derrière cette cacophonie, ou peut-être une certaine gêne ou volonté de discrétion de Bamako sur un sujet qui, s’il fait relativement consensus sur place, n’est pas du tout du gout de certains partenaires internationaux comme la France qui refuse de négocier avec les jihadistes liés à al-Qaïda ?

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. LE PEUPLE DOIT RETROUVER CEUX LA QUI ONT DIFFUSE ET DISPERSE CETTE DESINFORMATION, TOUS LES JOURNALISTES QUI ONT PUBLIE DOIVENT ETRE RETENUS ET DETENUS, POURSUIVIS PAR LA LOI
    🙂 DES MALIENS SE PREPARAIENT DEJA AU NIVEAU DES RELIGIEUX MANGEURS DE FONDS PUBLIQUES 🙂

  2. Ce n’est pas le peuple malien qui soutient les négociations avec les djihadistes, mais des gens désignés par les pouvoirs, et surtout par les imams. Personne n’a consulté le peuple malien.

    • AZIZA!
      TU AS BIEN VU!
      CES RELIGIEUX SONT DEJA MORTS ET POLITIQUEMENT ET RELIGIEUSEMENT, CAR LES MALIENS CROIENT DESORMAIS DE MOINS EN MOINS AVEC CHAQUE HOMME OU FEMME ET ENFANTS TUE PAR LE DJIHAD DE L ISLAM, CHAQUE MORT EST UNE MORT DE L ISLAM COMME RELIGION, CELA SE VOIT BIEN PAS SEULEMENT AU MALI, MAIS DANS LE MONDE…., JE DISAIS QUE NOS IMAMS ET PRECHEURS TOUT COMME NOS FAUX CHERIFS SONT EN PERTE DE VITESSE POUR LA MONTEE, TRES BIENTOT LEURS DESCENTES EN ENFER, …VOILA C EST KOUFFA ET IYAD QUI SONT LES BRANCHES POUR S ACCROCHER….N EST CE PAS AZIZA NIAGALEN?

  3. “Lorsque le Gouvernement de la Republique du Mali jugera opportun d’ouvrir des negociations avec des groupes armes ….. le peuple Malien sera informe par les canaux appropries.”
    il faut donc s’en tenir la.
    ./

  4. PARFAIT !!! les soldats français n’ont plus qu’à remonter TOUT DE SUITE dans leurs avions et rentrer retrouver leurs enfants, au lieu de risquer leurs vies pour un pays d’ingrats, dirigé par une dictature corrompue, et fanatisé par des marabouts menteurs. La France fera des économies, et les russes des affaires.

  5. Ce communiqué est le signe que les COLONELS sont entrain de basculer dans le CAMP FRANÇAIS ou le sont déjà.
    LA VRAIE NATURE DES COLONELS EST CELLE EXPRIMÉE PENDANT LES NEUFS PREMIERS MOIS DE LA TRANSITION.
    Ils ont basculé du côté des intentions réelles exprimées par une majorité relative des maliens pour sauver leurs têtes car la France voulait se débarrasser de certains COLONELS.
    Ce communiqué peut aussi exprimer une divergence dans les rangs des COLONELS.
    Il n’y a pas de CONSENSUS sur s’éloigner de la France ou continuer à collaborer.
    La menace d’une sanction de l’ONU est entrain de faire son effet:créer la zizanie dans les rangs des COLONELS pour pouvoir IMPOSER l’option française.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. “Le consensus est loin d’être partage”. Il suffit de lire les réactions des Maliennes et Maliens à l’annonce des négociations

  7. ces autorités actuelles applaudit aveuglement par les haineux videoman et des opportunistes de tout bord ne savent même plus quoi faire , chaque jour l’insécurité s’accentue mais les gens haineux qui ferme les yeux sur l’insécurité globale du pays pour ne faire que des publicité pour avoir de l’argent pour d’autre satisfaire leurs haine aveugle

  8. ERRATUM ;

    De toute façon, s’ils ( les Dirigeants Maliens ) négocient encore…, comme ils ont négocié les Accords d’Alger ( à ALGER )… On n’est pas prêts d’avoir la paix au Mali.
    Ils ont négocié des ACCORDS en territoire étranger, sous la pression des groupes armés, sous la pression de la COMMUNAUTÉ et de pays Européens.
    Résultats… ???
    On s’est retrouvés avec des ACCORDS signés à Bamako…, mais des ACCORDS inapplicables, parait-il, en l’état sans risquer la partition du pays.

    Vivement le Mali pour nous tous à égalité de Droits et de Devoirs.

  9. De toute façon, s’ils ( le Dirigeants Maliens ) négocient encore…, comme ils ont négocié les Accords d’Alger ( à ALGER )… On n’est pas prêts d’avoir la paix au Mali.
    Ils ont négocié des ACCORDS en territoire étranger, sous la pression des groupes armés, sous la pression de la COMMUNAUTÉ et de pays Européens.
    Résultats… ???
    On s’est retrouvés avec des ACCORDS signés à Bamako…, mais des ACCORDS inapplicables, parai-il en l’état sans risquer la partition du pays.

    Vivement le Mali pour nous tous à égalité de Droits et de Devoirs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here