Mali : Soumaïla Cissé enfin libre !

6

Ça y est ! Le président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne est enfin libre après avoir passé plus de six mois entre les mains des hommes armés au nord du Mali. Cette libération a été confirmée, hier, 08 octobre 2020 par les autorités maliennes en l’occurrence la Présidence de la République et la Cellule de crise pour la libération de l’honorable Soumaïla Cissé présidée par l’ancien premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga. « La présidence de la République confirme la libération de M. Soumaïla CISSE et Mme Sophie PETRONIN. Les ex otages sont en route pour Bamako », indique la présidence de la transition, hier en début de soirée.

 « Son Excellence Monsieur Bah N’DAW, Président de la Transition, Chef de l’Etat ; Le Colonel Assimi GOÏTA, Vice-président de la Transition ; Monsieur Moctar OUANE, Premier ministre, Chef du Gouvernement, l’ensemble du Gouvernement de la République du Mali  et le Président de la Cellule de Crise pour la libération de l’Honorable Soumaïla CISSE, informent l’opinion nationale et internationale de la libération, ce mardi 06 octobre 2020, de Monsieur Soumaïla CISSE, Président du Parti Union pour la République et la Démocratie (URD), de Madame Sophie PETRONIN de nationalité française et de Messieurs Nicola CHIACCHIO et Pier Luigi MACCALLI de nationalité italienne ». C’est ce qui ressort du communiqué de la Cellule de crise pour la libération de l’honorable Soumaïla Cissé rendu public hier jeudi 8 octobre 2020. Cette libération a été également confirmée, hier, 08 octobre 2020 par la Présidence de la République. « La présidence de la République confirme la libération de M. Soumaïla CISSE et Mme Sophie PETRONIN. Les ex otages sont en route pour Bamako », indique la présidence de la transition, hier en début de soirée. Selon le communiqué de la Cellule de crise pour la libération de l’honorable Soumaïla Cissé, la libération de ces personnalités enlevées par les filiales du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (GSIM) a été obtenue grâce aux efforts conjugués des Services de Renseignement, des Forces Armées et de Sécurité, des Partenaires du Mali et de la Cellule de Crise. Le Président de la Transition, ajoute le communiqué, salue le courage et la ténacité dont elles ont fait montre durant ces longs mois de captivité dans des conditions extrêmement difficiles. Le communiqué a souligné que les Autorités de la Transition et la Cellule de Crise s’associent au soulagement de la famille de Soumaïla CISSE et félicitent son épouse, Madame CISSE Assa TRAORE et ses enfants pour leur courage et pour être restés dignes devant cette épreuve. Le communiqué indique que les Autorités de la Transition expriment leurs vifs remerciements à tous les acteurs nationaux et étrangers qui, de près ou de loin, ont contribué à ce dénouement heureux. « Elles félicitent singulièrement la Cellule de crise conduite par Monsieur Ousmane Issoufi MAÏGA, ancien Premier ministre. Le Président de la Transition et le Gouvernement demeurent préoccupés par le sort des autres otages nationaux et étrangers détenus par les groupes criminels au Mali et à travers le Sahel. Ils rassurent les familles et les proches, des efforts en cours pour leur libération », conclu le communiqué de la Cellule de crise. Au moment où nous mettions cet article sous presse, une foule nombreuse était à l’Aéroport international Modibo Keïta Bamako-Senou pour accueillir Soumaïla Cissé.

A rappeler que depuis le mercredi 25 mars 2020, le Président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne et les autres membres de sa délégation ont été enlevés par des hommes armés entre Saraféré et Koumaïra dans le cercle de Niafunké (Région de Tombouctou) pendant qu’ils étaient en campagne électorale pour les législatives de mars et d’avril 2020. 17 otages avaient été enlevés. Malheureusement, au moment de l’enlèvement, le garde du corps de l’honorable Soumaïla Cissé, en la personne de Mohamed Cissé est décédé à la suite de ses blessures par balle. Les autres otages seront tous libérés par la suite sauf, Soumaïla Cissé qui restait en captivité. Mais enfin, le moment tant attendu par les Maliens est arrivé : la libération de Soumaïla CISSE !

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. CA C EST UN RESEAU!
    SOUMAILA SE FAIT ENLEVER ET REVIENT AVEC 3 OTAGES!
    DANS UN TEL FORMAT D ECHANGE, EN ELARGISSANT DES CENTAINES DE DJIHADISTES, IL FAUT QUE SOUMAILA NOUS DISE SES AQUINTANCES AVEC LES DJIHADISTES, ILS SE PORTAIENT TOUS BIEN EN CAPTIVITE! UN ITALIEN A LES YEUX D EGARE,TOUS LES AUTRES BON TEINT!

  2. BON RETOUR APRES UNE BELLE RETRAITE SPIRITUELLE
    LES MALIENS DOIVENT S’UNIR POUR LA PAIX AVEC TOUS LES GROUPES QUI COMBATTENT NOTRE SYSTEME HERITE DE LA FRANCE.

    • Et pourtant en guise de remerciement il a superbement ignoré IBK qui fut pourtant le principal artisan de sa libération nu été sa situation de personne déchue, en donnant un caractère prioritaire à la situation et en mettant à disposition et sans limite les moyens de l’Etat. Telle fut la réaction d’un adversaire politique d’IBK qui, très déçu me fit le constat en me disant que le pauvre IBK souffre le martyre et qu’aucun malien grand ou petit, fut-il ne serait à l’abri de telles ingratitudes…Chassé, le naturel finirait toujours par nous rattraper…Une rentrée politique ratée qui donnera à réfléchir à plus d’un…..

  3. …ils ont l´air tt de même “trés” propre…
    – de l´accoutrement Ansar-Din á la Iyad Ghali…on dirait…!
    – Intéressant de savoir ce que M Soumi même en save…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here