Mali: vers un désarmement du MNLA

17
Soldats du MNLA à Kidal
Soldats du MNLA à Kidal le 4 février 2013.
REUTERS (photo archives)

Une douzaine de sites de cantonnement seront installés dans le nord du Mali dans les régions de Toumbouctou, Kidal et Gao.

Ce cantonnement des groupes armés sera suivi de leur désarmement, leur démobilisation et leur réinsertion.
Le cantonnement est la première étape du processus DDR. Seulement, aucun calendrier d’exécution n’a été fourni.

Des réunions pour en informer les concernés ont eu lieu jeudi et vendredi, en présence du gouvernement malien, de la force des Nations Unies sur place (MINUSMA) ainsi que des groupes armés du Nord.

 

 

Ambéry AG Rhissa, un des représentants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) cité par l’AFP, a déclaré que “ce cantonnement permettra la stabilisation de nos combattants, également de réduire la masse des armes en circulation, et le DDR interviendra après un accord final”.

 

Malgré l’intervention française et des troupes africaines, les djihadistes sont toujours actifs dans le nord du Mali.

 

Source: bbc.co.uk/afrique

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. “Ce cantonnement des groupes armés sera suivi de leur désarmement…” pour combien de temps?

  2. En tout cas il est temps d’une manière ou d’une autre. Pour qu’enfin le peuple respire un peu et continue avec les pourparlers de vivre ensemble dans la paix et dans l’harmonie.
    Il faut un sacrifice de part et d’autre mais Je crois la plus grande part doit venir de la majorité.

  3. DESARRRRRRRRRMEZ TOUS CES CRIMINELS QUI ONT TANT DE SANG ET SOUILLE TANT DE FEMMES.
    L’EUROPE DES DROITS DE L’HOMME QUI PROTEGE CES GROUPES CRIMELS DU MNLA ET DU MAA REPONDRA UN JOUR DEVANT L’HISTOIRE. 👿

  4. DESARRRRRRRRRRRRRMEZ TOUS CES CRIMINELS QUI ONT DU SANG SUR LES MAINS ET QUI ONT SOUILLE TANT DE FEMMES.

    L’EUROPE DES DROITS DE L’HOMME QUI PROTEGE CE GROUPE CRIMINEL QU EST LE MNLA REPONDTRA UN JOUR DEVANT L’HISTOIRE.
    👿

  5. l êtas malienne ne dois pas accepte les 12 site a travers le nord 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳
    c’est une grosse connerie il fout les cantonne que sur kidal seulement 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 et il vont se pavane dans le nord et lourdement armée 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 et bonjour les Degas 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  6. En aucun cas ,ils doivent accepter leur cantonnement dans les grandes villes du Nord ,lieu leur histoire de nouveau à c es villes serais une erreur historique .le mnla veut construire et rattacher son image à ces villes ,avant de ce lancer tôt ou tard dans un campagne médiatique ,comme il le fait d habitude avec le promoteur la France ,les rebelles nomades touareg est le marque de fabrique de la France ,rien d autre.

  7. Prrrrrrrrrrr ! … cantonnement… cantonnement ! :mrgreen:

    Les chiffres avancés pour compter ces criminels sont farfelus ! … ils prétendent être 9.000 combattants lourdement armés… se font photographier près des carcasses des vieux avions et hélicoptères de l’armée malienne… 🙁

    Le Mnla ne représente que quelques dizaines d’apatrides protégés à Kidal. Même les journalistes ne croient pas à leurs balivernes :

    “Malgré l’intervention française et des troupes africaines, les djihadistes sont toujours actifs dans le nord du Mali”… ce qui veut dire qu’en réalité, la communauté internationale cherche à regrouper les djihadistes algériens, mauritaniens, tunisiens, pakistanais, afghans… qui se cachent derrière nos frères apatrides et les mercenaires libyens de Kadhafi… 🙁

    Qu’ils viennent… on va faire les test ADN pour établir leurs origines… 🙁 🙁 🙁 … le juge Karambé et la CPI ont du boulot en perspective… 😀

      • Oui… patron… ils ont laissé derrière eux des centaines de kilos de préservatifs usagés… 🙁 … ils faut trouver les coupables… 🙁

        des jihadistes voyous… :mrgreen:

        Quant aux apatrides du mnla… ils ne sont ps nombreux : ce sont des déserteurs de l’armée malienne, de la garde nationale, de la douane… et des mercenaires de Kadhafi qui se disent d’origine malienne… :mrgreen:

        Au Mali, on sait qui est qui… qui vient de quel village… 🙁

  8. Il ne faut pas surtout pas comettre l’irréparable erreur des les éparpiller au Nord. Ces cafards peuvent tenir dans un enclos de 100 mètre carré et facilement destructibles ainsi. Gao et Tombouctou ne doivent plus être souillés par ces vermines! Enfin il est hors de question de les réintégrer dans quoi ce soit si ce n’est la bagne sinon on est parti pour le sempiternel recommencement 👿 👿

    • je partage votre avis pas question de les cantonner a tombouctou ou a gao qu’ils systematiquement pillee,qu’ils soient cantonnes a dagakoira.

  9. Seuls Gandakoye et les FPR seront cantonnés à Gao et à Tombouctou, les autres n’oseront même pas y penser. La brave jeunesse les y attend de pied ferme.

  10. Je ne crois pas que ces voyous oseront mettre pied à Tombouctou, Gao, ou Goundam, ou meme Menaka. Ils ont comis trop de crimes. Je crois pas que les populations vont les accepter.
    Ils ont comis, à mon avis, la rebellion, de trop!
    Ce n’est avec le gvt Malien qu’ils auront des problèmes, mais avec les communautés du nord. Tant qu’ils ne demanderont pas pardon aux autres communautés du nord, ils n’auront plus jamais la paix je crois. Et ils passeront le reste de leur vie à l’exil ou à regarder derriere eux….

  11. malgre l,intervention fracaise et des troupes africaines,les jihadistes sont toujours actifs dans le nord du mali ……….le mnla avec qui vous negociez est le principale sous traitant de tout ces groupes jihadistes…le mnla est comme un cameleon il change de couleur selon les circonstances….l mnla ne veut pas de paix au nord mali………

  12. Ceux rebelles ont encore réussi à se faire cantonner à gao , Tombouctou , kidal , ! Et bientôt à Bamako , Kati , kayes . Ils ont toujours le dernier mot ,! .

    • Certes Almamy, ils ont eu le dernier mot sur le fait d’être éparpiller a Gao et Tombouctou, mais le plus important est que le gouvernement est le dernier mot dans le prétendue dialogue inclusif .

      Mais l’enjeu pour le gouvernement et notamment l’armée malienne, est le suivant:

      Une fois officiellement cantonner, peut importe dans quelle région. Le gouvernement aura les main libre sans ambiguïté de la part des occidentaux qui les protègent de mater tout porteur d’armes sans autorisation en dehors de l’armée malienne.
      Toute personne en possession d’armes qu’il soit a Kidal Gao ou Tombouctou sera traiter comme un terroriste et l’armée doit le neutraliser.

      Le MNLA, n’aura plus le droit de faire la loi a kidal ou de tenir un cheik point .

      Et l’effectif, de l’armée doit monter en puissance a Kidal.

      Maintenant qu’ils soient surveiller par serval ou Minusma leur lieu de cantonnement, c’est pas notre problème.

Comments are closed.