Mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation: Les Mandekas réaffirment leur soutien à IBK

0

Ils sont venus en nombre dire merci au président de la République pour toutes les actions accomplies à leur égard

 

Au Mali,  la reconnaissance fait partir de nos valeurs, après un acte de bienfaisance. Ainsi, les habitants de la commune rurale du Mandé, en majorité les femmes, sont venus dire merci au président Ibrahim Boubacar Keita, à travers Mme le ministre de la Promotion de la Femme,  de l’Enfant et de la Famille, pour tous les efforts de développement consentis dans leurs localités respectives.  Cette rencontre qui s’est déroulée la semaine dernière au Centre national de documentation et d’information pour les femmes (CNDIF) a réuni autour de l’hôte du jour,  des ressortissants de plus de 10 villages du Mandé.

Pour  souhaiter la bienvenue aux invités,  l’honneur est revenu à la directrice du CNDIF Mme Diallo Maman Diarra de prendre en premier la parole.  Elle a estimé que le déplacement des femmes du Mandé à Bamako, les a beaucoup réconfortées. Elle leur expliquera que ce centre est leur maison et il a été créé pour accomplir des missions allant dans le sens de la promotion de la femme.

Ensuite, Salim Keita au nom de la délégation venue du Mandé a rappelé quelques actions déjà menées par les plus hautes autorités dans leur commune. Celles-ci se résument à l’organisation d’un festival sur la réconciliation ; des dons de matériels de tous genres et équipements de maraîchage ; des formations dans le domaine du développement rural etc. Fort de tous ces actes posés à leur égard, ” les habitants du Mandé donnent leur parole d’honneur,  d’engagement et la garantie, pour soutenir le président IBK dans toutes ces entreprises” a déclaré Salim Keita.

Pour Mme Traoré Oumou Touré, la démarche de cette délégation du Mandé, s’inscrit dans un élan de solidarité. A travers elle, vous avez montré que vous êtes reconnaissants à l’égard des plus hautes autorités de ce que nous avons de si cher en commun, le Mali. Après un bref rappel de son premier contact avec les femmes du Mandé, Mme le ministre a indiqué qu’elle a toujours été bien accueillie dans lesdites localités comme si elle était chez elle. De toutes ses visites auprès de ses sœurs du Mandé, les hommes  ne se sont jamais posés à travers comme un obstacle. “Les hommes du Mandé ont toujours facilité mes contacts avec mes sœurs, qui sont leurs épouses” s’est-elle félicité. Avant d’ajouter que cela a montré à suffisance que les femmes sont en complémentarité avec leurs maris.

 

Diakalia M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER