Présence des forces étrangères au Mali : Les Maliens s’inquiètent, s’interrogent et s’indignent !

7

Les forces étrangères, en l’occurrence la Force Barkhane,  la Minusma, le G5 Sahel et j’en passe, sont présentes au Mali  depuis 2012 dans le cadre de la sécurisation, de la lutte contre le terrorisme  au  Mali. Faute de résultats tangibles,  ces forces sont de plus en plus contestées par les Maliens. Pire, les Maliens excepté le président IBK, leur soupçonnent  d’être de connivence avec les forces obscures du Mal.  Pour tout Malien, de bonne foi, ces forces étrangères sont plutôt perçues comme des forces d’occupations à la solde d’une main invisible que d’une force libératrice d’un pays vivant sous la coupe des jihadistes.

Rappelons que la force Barkhane, la Minusma et le G5-Sahel sont intervenus au Mali à la demande des hautes autorités du pays pour stopper l’avancée des fous de Dieu.  Elles sont de plus en plus  décriées  par la population Malienne. Selon elle, malgré une forte présence de ces forces au Mali, nous constatons  une dégradation progressive de la situation sécuritaire. C’est pourquoi les voix s’élèvent de jour en jour pour réclamer le départ de ces forces qui selon les Maliens ne devraient avoir d’autres objectifs dans le pays que la sécurisation des populations ou encore la lutte contre le terrorisme au Sahel dont la force Barkhane se réclame.  Ainsi, après les massacres des populations de Sobane da, d’ogossagou, de Kolongo, de Gangafani et de Yoro dans la région de Mopti, occasionnant la mort de plus de 300 personnes, un collectif des jeunes de ladite région, soutenu par la jeunesse et la société civile malienne, a organisé une marche, vendredi, le 21/06/2019 pour demander le départ de la Minusma et de Barkhane du Mali. Des marches populaires dans ce sens, ont eu lieu aussi dans les grandes villes du pays. De sérieux soupçons sont émis aussi du côté des religieux par rapport à la présence de la France et de la communauté internationale au Mali, à travers ces forces  présentes sur notre territoire. Une rencontre du Haut Conseil Islamique  avec la Minusma est même prévue dans les jours à venir. Selon un communiqué du HCI, l’objectif de la rencontre est d’avoir des explications concernant les objectifs de la mission. Les politiques ne sont pas restés en marge de la contestation, la semaine dernière, le jeune député de la commune IV Moussa Diarra, évoquant la situation au Centre, a soulevé la nécessité de demander des explications à la France. Même son de cloche du côté de ceux qui s’opposent à la prolongation inconstitutionnelle du mandat des députés. Pour ces derniers, cette situation chaotique, notamment au Centre, est maintenue pour valider la constitution et permettre à l’Azawad d’avoir son indépendance. Aucun  Malien, de bonne foi, n’est dupe nous sommes d’avis désormais que cette histoire est créée et entretenue par la France à des fins inavouées. C’est pourquoi, la Minusma et Barkhane sont désormais contestées et très isolées. Le seul soutien (même s’il n’est pas des moindres) de ces forces étrangères au Mali reste le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Quant au gouvernement, s’il soutient naturellement le président de la République, force est de reconnaitre que les multiples tentatives pour rendre la mission Onusienne plus robuste n’ont pas encore donné le résultat escompté. Le compte à rebours ne fait que commencer et si la situation sécuritaire, notamment au Centre, ne s’améliore pas dans les mois à venir, la dénonciation verbale risque de se traduire dangereusement dans les faits, opposant ainsi les populations aux forces étrangères. Que Dieu sauve le Mali et les Maliens !!!

Seydou Diarra  

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. “dans les mois à venir, la dénonciation verbale risque de se traduire dangereusement dans les faits, opposant ainsi les populations aux forces étrangères”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Hou la la!
    En lisant ces lignes, nul doute que “les forces étrangères” vont trembler de peur!😁😁😁😁😁

    Quand ce pathetique débile mental de Diarra brandit la “menace”😆 d’un risque de soulèvement de NOS POPULATIONS (je cite) contre les forces étrangères, ce cerveau atrophiés devrait se rappeler que ces mêmes populations n’ont jamais oser se “soulever” contre les barbus qui les occuppaient, les fouettaient, et leur tranchaient les mains ou les pieds, et pire: qu’elles n’ontmême pas osé ensuite se soulever contre le m’as-tu-vu bon a rien de plus de 70 ans qui leur a VOLÉ LES ÉLECTIONS !😁😁😁😁

    A mon avis Diarra, les forces étrangères doivent être MORTES DE PEUR en te lisant, à moins qu’elles ne soient plutôt…….MORTES DE RIRE !😁😁😁😁😁😁😁

    I Diarra…

    Autre chose?😁

  2. Les forces armées étrangères sont principalement déployés sur l’immense territoire du Nord. Une réorganisation est indispensable en collaboration avec les Fama pour que les populations du centre soient aussi protégées.

  3. Les vrais terroristes sont des mercenaires impérialistes occidentaux on les avaient vu pleurer quand Russie et la Syrie ont bombardé les terroristes en Syrie c’est eux qui ont armés les terroristes depuis la Libye pour venir déstabiliser le Mali c’est sont leurs mercenaires qui sont entrain de tuées les maliens tout le jour soit disant les peuls contre les digons

  4. BOnjUR a tous je voudras savoir ils sons la ba a pourqois et pour qui ?en tous qua ce pour le mali .ils ils fonts qois ,
    la bas .pour nous enpeche recupere notre pays kidal et ocuper par le froche etranger l’ arme malien ne peux mettre ce pied a kidal .ce froche la si ils par pas on va leur faire partir . ibk peux dire il ne sais ce que ce passe a kidal si il ne pas capable il dois partir si non il sara paeti par malies merci

  5. avant de vouloir régulièrement critiquer la France et l’accuser de piller le Mali ,je vous rappelle qu’à part l’or extrait par des compagnies canadiennes et australiennes , il ne reste que le sable a voler et nous n’en avons pas besoin ! N’oubliez pas qu’au début du conflit la France n’était pas intervenue immédiatement ,vous seriez entrain de vivre sous le régime de la charia en ce moment .Alors nous cracher à la figure maintenant ,c’est un manque de remerciements . Il y a 2 semaines un hélicoptère Gazelle a été abattu ,faisant 3 blessés ,connaissez vous le prix d’un hélicoptère ? NON bien sur . Ensuite nous avons un millier de soldats blessés en sautant sur les IED ,qui souffrent de traumatismes mentaux .Ca peut durer quelques mois ou quelques années ,et ces jeunes là n’ont jamais demandé a venir au Mali ;ils sont soldats et ont suivis les ordres !

  6. SVP ARRETE DE PRONONCE LE TERM AZAWAD.
    AZAWAD CEST QUOI?
    CEST UNE TERME QUI DOI PAS ETRE UTILIZE DAN LES DOSSIERS OFFICIELLE DU MALI NI PRONONCE PAR LES MALIENS.
    MERCI

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here