Sahel : Macron annonce « la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure »

8

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi, « la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure ». Le président de la République a également annoncé une « transformation profonde » de la présence militaire française au Sahel, et la mise en place d’une alliance internationale antidjihadiste dans la région.

« A l’issue de consultations (..) nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire au Sahel », a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Cette « transformation » va passer par la fermeture de bases de l’armée française et par la priorité donnée à la lutte contre les djihadistes par les forces spéciales, a-t-il ensuite précisé.

La lutte contre le terrorisme sera faite « avec des forces spéciales structurées autour de (l’opération) Takuba avec évidemment une forte composante française – avec encore plusieurs centaines de soldats – et des forces africaines, européennes, internationales », qui « aura vocation à faire des interventions strictement de lutte contre le terrorisme », a précisé le président français au cours d’une conférence de presse.

20 Minutes avec AFP

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Le retrait de la force française Barkhane est une bonne nouvelle pour le peuple malien. Au moins nous aurons des terroristes de moins à combattre. Mais attention ! Veillons scrupuleusement que ce retrait soit définitif et dans un bref délai. Il ne faudrait pas que la même force soit diluer dans une autre composante opérant au Mali , exemple : sMINUSMA et autres . Aussi que les postes stratégiques que les français occupent dans ces structures soient confiés à d’autres nationalités. Il s’agit d’un autre complot international. Nous allons y veiller pour mettre hors d’état de nuire ceux qui sont au Mali pour massacrer les maliens.

  2. En réponse à l’appel du Mali, la France est venu faire ce qu’elle a pu pour lutter contre le terrorisme. Chaque Malien y verra le bilan qu’il voudra de l’intervention française sur notre sol, en bien ou en mal. Maintenant que la France dit vouloir se retirer, on verra de quoi sera capable notre armée de putschistes. C’est très facile de théoriser sur la guerre depuis les bureaux climatisés de Bamako, le terrain est une bien autre réalité.

    Pensées rebelles.

    • Mets toi à rêver, le Mali c’est fini. Il sera divisé en 3 ou quatre états. Le Sénégal a bien fait de quitter la fédération car vos dirigeants ne sont pas à la hauteur

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here