Election Présidentielle en Mauritanie Mohamed Cheikh El-Ghazouni élu à la majorité absolue avec 52,01% dès le premier tour sous fond de contestation et manifestation à Nouakchott.

2

C’est aux environs de 21h 30 de la nuit de dimanche 24 juin 2019 que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI-Mauritanie) a procédé à la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 22 juin 2019 avec un taux de participation de 62 ,64 %

Au départ, ils étaient six candidats à se présenter à cette élection présidentielle et c’est le candidat du pouvoir qui est arrivé en tête de ce scrutin dès le premier tour avec 52,01%  suivi de son challenger Biram Ould Dah Abeid avec 18% selon la CENI Mauritanie.

Auparavant en mi-journée, quatre candidats avaient animé une conférence de presse pour contester les  résultats qui seront proclamer par la CENI et qu’ils iront déposer des recours au Conseil Constitutionnelle de la Mauritanie. Pour la simple raison dès l’aube du  dimanche au palais du congrès devant ses militants et aussi en présence du président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz  le Candidat Mohamed Cheikh El Ghazouni avait revendiqué sa victoire sur la base de 80% des bulletins dépouillés. Il ne reste plus que 20% mais   cela ne changera pas le résultat final.

Durant toute la journée de ce dimanche à Nouakchott dans plusieurs quartiers populaires favorables à Biram Ould de El Mina, d’Al-sabkha, Arafat et Dar-al Naim, les manifestants ont incendié des pneus et la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser. Partout dans la ville de Nouakchott, l’on pouvait observer de la fumée car les manifestants étaient décidés de marcher sur la Présidence.  Nous apprenons aussi que d’autres villes de la Mauritanie ont aussi organisé des manifestations contre la déclaration du candidat du pouvoir. En fin matinée, la situation était sous contrôle et que nous apprenons que les quatre candidats protestataires ont été convoqué au Ministère de l’Intérieur avant que la CENI proclame officiellement les résultats provisoires.

Envoyé Spéciale par Maliweb.net

Bokoum Abdoul Momini

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Vu la situation du Mali, chez nous c’est le meilleur des cancres qui a gagné 🤣🤣🤣🤣🤣👍🤣. Merci Bouffon 1er de t’être surpassé, on ne pouvait pas faire pire.

  2. Le meilleur parmi les 6 candidats a gagne’. Il n y a donc aucune surprise. Ould Al Ghazouani est sage, pose’ et a une longue experience derriere lui. Ses opposants n’avaient aucune chance a’ cause de leurs positions extremistes. Biram lutte pour l’emancipation de la couche haratine, ce qui est une tres bonne chose mais son alliance avec les extremistes des deux bords ne lui laissait aucune chance de gagner.
    Kane Hamidou Baba etait le candidats des extremistes au sein de la communaute’ halpula.
    Professeur Ould Mowloud etait le candidat de l’extreme gauche (les communistes).
    L’ancien PM Sidi Mohamed etait le candidat de tewassoul qui est le parti des djihadistes.
    LE GENERAL GHAZOUANI ETAIT DONC LE MEILLEUR CHOIX! Il vient d’une famille maraboutique et il est respectueux. Il consolidera la paix et la securite’ qui existent en Mauritanie en ce moment.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here