La tour Eiffel menacée par la rouille

2

Au départ, la tour Eiffel ne devait rester en place que vingt ans. Cent trente-trois ans après sa construction, elle est toujours debout. Mais selon des rapports confidentiels divulgués par le magazine français Marianne, le célèbre monument serait en mauvais état et criblé de rouille. La Dame de fer aurait besoin d’une rénovation complète, et ce ne sont pas les 60 millions de travaux prévus pour la tenue des Jeux olympiques de 2024 à Paris qui feront l’affaire.

“Si Gustave Eiffel visitait cet endroit, il aurait une crise cardiaque”, a déclaré un responsable anonyme de la Tour au magazine Marianne. À l’époque, l’ingénieur avait déjà prévenu que l’identification et l’arrêt immédiat de la propagation serait primordial pour maintenir la longévité de la construction. “La peinture est l’ingrédient essentiel de la protection d’un ouvrage métallique et le soin qu’on y apporte est la seule garantie de sa longévité”, écrivait-il alors.

La tour fait actuellement l’objet d’une remise en peinture de 60 millions d’euros en vue des Jeux olympiques de 2024. C’est la vingtième fois qu’elle est repeinte. À la base, un tiers de la tour était censé être décapé avant d’être recouvert de deux couches de peinture. Mais en raison de retards dans les travaux causés par l’épidémie de Covid et de la présence de plomb dans l’ancienne peinture, seuls 5% de la tour seront finalement traités. Pour les experts, il ne s’agit là que d’un lifting cosmétique, et le résultat final serait “lamentable”.

La société d’exploitation de la tour Eiffel, Sete, détenue à 99 % par la mairie, hésite à la fermer pour une longue période en raison des revenus touristiques qui seraient perdus. Le monument reçoit environ 6 millions de visiteurs au cours d’une année normale, ce qui en fait le quatrième site culturel le plus visité de France après Disneyland, le Louvre et le château de Versailles. Mais sa fermeture forcée par la Covid en 2020 a entraîné un manque à gagner de 52 millions d’euros.

Un rapport de 2010 alertait déjà sur l’état de la tour Eiffel. “Sete doit à nouveau se pencher sur la Tour Eiffel et proposer une politique de maintenance entièrement nouvelle, centrée sur l’essai de la structure métallique vieillissante.” Quatre ans plus tard, un second rapport révélait que la construction présentait des fissures et de la rouille. Et en 2016, encore, les experts relevaient 884 défauts, dont 68 présentant un risque pour “la durabilité” de la structure.

Sur le site internet de la tour, Bertrand Lemoine, architecte, ingénieur et historien, donne une vision plus optimiste. Il explique que l’ennemi du fer est la corrosion, causée par l’oxydation du fer exposé à l’air et à l’eau. Mais il affirme que si elle était repeinte, la Tour Eiffel pourrait durer éternellement.

Contactée par TF1info, la société d’exploitation de la tour Eiffel n’a pas encore réagi.

Source: https://www.7sur7.be/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. ce qui inquiete les maliens actuelllement est la non-existence des routes, la faim l’insecurite au mali ou des puschistes fuyards et le vaurien de choguel vivent comme des pachas.

  2. LE GÉNOCIDE SUIT TOUJOURS LE CULTUROCIDE, POUR REMPLACER LES PEUPLES PAR DES IMPOSTEURS ET LEURS MÉTISSÉS!.

    APRÈS “VOTRE DAME DE PARIS ENFUMÉE🐔CEST VOTRE TOUR EIF EL CHUTANT🐓! LE COQ SPORTIF, FATIGUÉ! LA FRANCE COMME TOUTE L EUROPE PAUVRE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here