L’ancien président nigérien Mahamadou Issoufou nommé médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso

1

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a désigné l’ancien président nigérien Mahamadou Issoufou comme son médiateur au Burkina Faso. La décision a été prise à l’issue du 6ème sommet extraordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO tenu dimanche à Accra (Ghana) et consacré à la situation sociopolitique au Burkina Faso, en Guinée et au Mali.

“L’autorité décide de nommer SEM Mahamadou Issoufou, ancien Président de la République du Niger, en tant que médiateur de la CEDEAO pour le Burkina Faso pour faciliter le dialogue entre toutes les parties prenantes”, a indiqué la conférence des chefs d’État et de gouvernement dans un communiqué publié à l’issue du sommet.

Faisant part de “sa préoccupation quant à la durée de la transition fixée à 36 mois les autorités burkinabè”, la conférence des chefs d’État et de gouvernement a réitéré “sa ferme condamnation du coup d’État du 24 janvier 2022” et décidé “de maintenir la suspension du Burkina Faso de toutes les instances de la CEDEAO jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel”.

Le médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso a dirigé le Niger de 2011 à 2021. A la fin de son deuxième et dernier mandat légal, Mahamadou Issoufou a décidé de ne pas modifier la constitution pour briguer un troisième mandat. Il a été remplacé par Mohamed Bazoum, issu de la même formation que lui, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS TARAYYA).

Source: https://www.aa.com.tr/fr

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. UN AUTRE DE LA FRANCAFRIQUE QUE L’ON RECYCLE, DOMMAGE, LE BURKINA N’A PAS BESOIN D’UN SOUS-PREFET A LA RETRAITE DE MAUDITE FRANCE!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here