Sénégal: manifestation pour demander la fermeture des enseignes Auchan

4
Le collectif «Auchan dégage» a su rassembler massivement place de l’obélisque à Dakar, au Sénégal, le 16 octobre 2018
Le collectif «Auchan dégage» a su rassembler massivement place de l’obélisque à Dakar, au Sénégal, le 16 octobre 2018. © RFI/Guillaume Thibault

« Auchan Dégage », c’est le nom d’un collectif mobilisé au Sénégal contre le géant de la distribution. Un an après son arrivée, le groupe français a ouvert une trentaine de magasins dans tout le pays et, en faisant jouer la concurrence, a mis à mal l’ensemble des petits commerces. Ce mardi, une manifestation pour demander la fermeture des enseignes Auchan a fortement mobilisé à Dakar.

Si la concurrence est sa loi, le secteur du commerce sait s’allier lorsqu’il se sent en danger. Et c’est une marée rouge, couleur des casquettes « Auchan dégage » distribuées, qui s’est retrouvée place de l’obélisque.

En première ligne, Leyti Sene, coordinateur du collectif : « Nous sommes super-satisfaits de la mobilisation. Tout le monde est fatigué, il faut que ces magasins ferment et dégagent du pays. Il n’y a pas de négociation  ! ».

Marché réputé de Dakar, les vendeurs de Kermel se sont fortement mobilisés. Fatou Diarra s’improvise porte-parole et évoque la pauvreté des marchands : « Tout est foutu ! Quand on achète, nous, 700 francs pour qu’Auchan vende à 400 ou 300, c’est pas normal. Nous on ne gagne rien. On est pauvres maintenant ».

Vendeurs, mais aussi agriculteurs, mareyeurs, quincailliers, cette manifestation contre Auchan a réuni tous les métiers du commerce. Pour le militant du collectif « France dégage », Guy Marius Sagna, la crainte c’est l’arrivée de nouvelles enseignes : « Auchan va prendre les bénéfices et va les rapatrier à l’extérieur. Les autres grands enseignes – on annonce Leclerc, Carrefour, etc -, qui vont venir au Sénégal, ce n’est pas eux qui vont développer le Sénégal ».

La direction du groupe est restée ce mardi injoignable. Auchan prévoit de nouvelles ouvertures de magasins partout au Sénégal.

Par RFI Publié le 17-10-2018

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Curieux de voir les Français et autres Occidentaux ouvrir des magasins super ou hypermarchés en Afrique… Vraiment.. !
    En France, il font tout pour éviter d’avoir dans leurs rayons des produits africains ou des produits que les Africains de France consomment. Si bien que vous voyez très peu d’Africains faire leurs courses dans les Supermarchés Français surtout Parisiens. Les Occidentaux chez eux, ont le reflexe inconscient de ghettoïser les Africains de la Diaspora. A savoir qu’ils ont pas envie de faire leurs courses aux mêmes endroits que les Africains… ? Il y a des endroits pour les Blancs et il y a des endroits pour les Noirs… ? Les voir ouvrir des supermarchés en Afrique c’est…, déroutant… !

  2. C’est parce que Auchan vend moins cher les articles que les détaillants qu’il faut qu’il dégage? C’est curieux!!!! Essayez de voir de près au niveau de l’Etat sur la taxation des articles que Auchan vend moins chers. Sinon, tout client veut un bon article au moindre coût.

    • Tu as raison, c’est pourquoi les consommateurs doivent sortir pour dire a ces connards d’aller se faire voir ailleurs car tous des petits voleurs ils vendent double au prix d’ Auchan, quelle honte de les voir deambuler dans les rues, ils n’ont meme pas honte de voler!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here