Tunisie: au moins 14 morts dans un attentat contre un bus de la garde présidentielle

0
Tunisie: au moins 14 morts dans un attentat contre un bus de la garde présidentielle
AFP/AFP/Archives - Des forces de sécurité tunisiennes, le 19 mars 2015 à Tunis

Au moins 14 personnes ont été tuées mardi dans une explosion contre un bus de la sécurité présidentielle dans le centre-ville de Tunis, a indiqué le porte-parole de la présidence de la République, affirmant qu’il s’agissait d’un “attentat”.

“Quatorze personnes sont mortes et 11 ont été blessées” dans cette explosion qui s’est produite en fin d’après-midi près de l’une des principales artères de la capitale, a dit à l’AFP Moez Sinaoui.

“Je confirme l?explosion à bord d?un bus de la sécurité présidentielle. C’est un attentat”, avait-il auparavant déclaré.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Walid Louguini, avait auparavant évoqué un bilan encore provisoire de 11 morts sur la première chaîne de la télévision publique.

Une journaliste de l’AFP a pu voir un bus en partie calciné près de l’avenue Mohamed V, à proximité d’un croisement qui a été bouclé. De nombreuses ambulances, les pompiers et les forces de l’ordre se trouvaient sur place, d’après la même source. Plusieurs personnes étaient en pleurs.

“La plupart des agents qui se trouvaient dans le bus sont morts”, a déclaré une source de sécurité sur place.

Le ministère de l’Intérieur n’était pas en mesure de préciser combien de personnes se trouvaient à bord du véhicule.

Un employé de banque du secteur a affirmé à l’AFP avoir entendu “une forte explosion” et avoir alors “vu le bus en feu”.

La Tunisie a été confrontée à plusieurs attaques jihadistes au cours de l’année écoulée, dont deux attentats sanglants contre le musée du Bardo à Tunis en mars et contre un hôtel près de Sousse fin juin, qui ont fait 60 morts.

PARTAGER