Une seconde mission du patron de l’OMS en RDC : Une supervision des efforts déployés contre Ebola

0
Une seconde mission du patron de l’OMS en RDC

Dans le cadre de la lutte continue contre la propagation de la maladie à virus Ebola, le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr  Tedros  Adanom  Ghebreyesus se  rendra très bientôt   accompagné  d’une forte  délégation en RDC en vue de contrôler les dispositifs mis en place pour stopper  la propagation  de cette épidémie hautement  contagieuse.

Après la première mission effectuée en tout début de l’année en République démocratique du Congo, le chef de l’Organisation mondiale de la santé, OMS,  Dr Tedros Adanom Ghebereyesus  se rendra en RDC du 7 au 9 mars. Avec une délégation composée du directeur régional du bureau de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti et du directeur régional de l’OMS pour les situations d’urgences, Dr Ibrahima Socé fall, le directeur général de l’OMS se rendra en RDC pour voir sur place « les efforts déployés par les équipes de l’OMS et ses partenaires pour contenir  l’épidémie dans le Nord-est du pays », a  souligné l’agence Onusienne, dans un communiqué  rendu public le lundi à Genève. Après une attaque contre un centre de traitement Ebola de Katwa et l’inquiétude de la population  face à une éventuelle propagation de la maladie  suite aux incidents qui ont conduit les organisations non gouvernementales (ONG), Médecin sans frontières (MSF), et Alima à retirer leur personnel sur place, cette nouvelle mission se penchera sur la protection contre les attaques armées. Mais les mesures de protection  seraient déjà prises par les autorités congolaises : « Le maire de Butembo annonce le déploiement de la police  et de l’armée autour des centres de traitement Ebola, pour protéger contre les attaques armées », a annoncé   la radio Okapi, la radio des Nations unies en RDC et   que le  centre de traitement d’Ebola à Butembo   avait   été finalement rouvert depuis le Week-end.   À travers  un communiqué du ministère congolais de la Santé publique, on peut noter que le centre qui avait été attaqué par les hommes armés a été réhabilité afin de permettre la prise en charge adéquate et digne des malades. Le premier voyage du Dr Tedros avait permis de tirer l’alerte sur la flambée de la situation d’Ebola dans le pays : « Une situation sans précédente »  avec « une population très mobile et de nombreuses lacunes du système de santé ». Selon les statistiques données par l’OMS, depuis le début de cette épidémie dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ilturi, le  cumul des cas  est 894, dont 829 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 561 décès (496 confirmés et 65 probables) et 302 personnes guéris, selon le dernier rapport de la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en date du 2 mars 2019. Et 182 cas suspects sont en cours d’investigation selon le ministère congolais.

                                                                                                 ISSA DJIGUIBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here