Libération du terroriste Mohamed Aly Ag Wadoussène : Les surveillants de prison consternés par cet acte des autorités maliennes

0
Evasion à la maison centrale d’arrêt de Bamako : Mohamed Ali Ag Wadoussene Joue son va-tout
Mohamed Ali Ag Wadoussene , l’un des terroristes libérés

Le syndicat national des surveillants de prison a, dans une déclaration déposée à notre rédaction, condamné la libération du dangereux terroriste Wadoussène intervenue le lundi 8 décembre en échange de la mise en liberté du Français Serges Lazarevic. 

 

L’information a fait le tour du monde et constitue actuellement le sujet le plus débattu au sein de l’opinion publique malienne, loin devant les honteuses surfacturations.

 

C’est ainsi que le syndicat national des surveillants de prison, dont Wadoussène a tué l’un des leurs il y a quelques mois lors de son évasion de la maison d’arrêt de Bamako, juge cet acte ” honteux ” et ” désespérant “.

 

Pour leur secrétaire général, le Lieutenant Bréhima Sogodogo, ” nous avons appris cette information avec beaucoup d’indignation et d’effondrement “.

 

Dans les milieux des surveillants de prison, qui cherchent désespérément une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, cet acte est perçu comme une humiliation de plus  à leur endroit. Car celui qui vient d’être libéré n’est autre, pour les gardiens de prison que l’assassin de leur collègue, l’adjudant Kola Sofara.  “Pour nous, aucune vie n’est supérieure à une autre…Et le silence du gouvernement ne fait que confirmer cette information honteuse et désespérante c’est pourquoi nous l’appelons à éclairer le peuple malien sur la question “, dénoncent t-ils.

                   A.Dicko

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER