L’ONU va identifier ceux qui font obstruction à la paix au Mali en vue de sanctions

9
António Guterres
António Guterres

Nations unies (Etats-Unis), L’ONU va entreprendre dans les prochaines semaines une identification des Maliens qui font obstruction à la paix dans leur pays en vue de leur imposer des sanctions, ont annoncé mercredi la France et les Etats-Unis.

“Les retards conséquents” dans l’application de l’accord de paix de 2015 “nous conduisent à devoir aller plus loin”, a souligné l’ambassadeur français à l’ONU, François Delattre, lors d’une réunion du Conseil de sécurité sur le Mali.

“Aucun progrès substantiel n’a été réalisé dans l’application de l’accord” de paix “et nous souhaitons travailler avec nos partenaires pour identifier les responsables et prendre les mesures qui s’imposent”, a abondé Amy Tachco, diplomate américaine, en évoquant la perspective de sanctions.

“La France engagera avec ses partenaires dès les prochaines semaines (…) un travail visant à identifier ceux qui font obstruction à la mise en oeuvre de l’accord de paix”, a précisé François Delattre.

L’objectif est de viser “dans un premier temps une série de responsables qui nuisent à l’application de l’accord sur le terrain, notamment par leur collusion avec des groupes terroristes ou des activités de trafic”, a indiqué le diplomate français.

L’émissaire de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a aussi souligné qu’il était, pour les Maliens, “temps de passer des promesses aux actes en respectant les échéances convenues”.

Plusieurs pays, comme l’Ethiopie, ont affiché leur insatisfaction devant l’absence de progrès.

La Chine a appelé “à un rôle constructif du comité de sanctions” de l’ONU, tout en demandant “à la communauté internationale de respecter la souveraineté du Mali”.

Fin janvier, le Conseil de sécurité avait accordé jusqu’à fin mars aux parties maliennes pour montrer des avancées dans l’application de l’accord de paix signé en 2015 faute de quoi elles s’exposeraient à des sanctions pour obstruction.

En septembre, il avait adopté un régime général de sanctions face au risque d’effondrement de l’accord de paix. Une fois des individus et/ou entités identifiées, le Conseil de sécurité peut décréter des interdictions de visas et geler des avoirs.

L’accord de paix de 2015 a été signé par le gouvernement malien avec des coalitions de groupes armés. Il était destiné à mettre fin aux combats mais les rebelles restent très actifs dans le pays.

Des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU (force de Casques bleus Minusma), régulièrement visées par des attaques meurtrières.

Un scrutin municipal est prévu en avril au Mali qui organise aussi une élection présidentielle le 29 juillet.
prh/faa

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Ceux qui font obstruction, ils les connaissent mais comme ce sont les “amis” occidentaux vendeurs de guerre, ils ne vont pas trop y remettre en question!

  2. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’1chose d’1situation pour des raisons primaires primitives égoïstes que

    *L’AFRIQUE AU SUD DU SAHARA POSSÈDE PLUSIEURS BASSINS SÉDIMENTAIRES RICHES

    EN TERRES RARES (QUI SONT LES ÉNERGIES DU FUTUR) ET EN D’AUTRES MINERAIS (QUI SONT UTILISÉS DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE MAINTENANT)

    ET SURTOUT EN EAU SOUTERRAINE (QUI CONSTITUE LA DENRÉE RARE DE DEMAIN)

    *AINSI LE BASSIN DE TAOUDÉNIE DU MALI RENFERME ENVIRON 2700 MILLIARDS DE MÉTRE CUBES D’EAU POTABLE SOUTERRAINE AVEC UNE CAPACITÉ DE RENOUVELLEMENT ANNUEL DE 66 MILLIARDS DE MÈTRE CUBES

    AINSI LE BASSIN DE IULLEMEDEN AU NIGER RENFERME ENVIRON 2000 MILLIARDS DE MÈTRE CUBES D’EAU POTABLE SOUTERRAINE AVEC UNE CAPACITÉ DE RENOUVELLEMENT ANNUEL DE 2,5 MILLIARDS DE MÈTRE CUBES

    2)Nous disons et rappelons et INSISTONS

    *IL N’EST POINT DONC ÉTONNANT SURPRENANT DE VOIR LES FORCES DE DÉFENSE DES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS LES AUTRES D’EUROPE LES AUTRES DES AMÉRIQUES LES AUTRES ORGANISATIONS etc

    AU MALI AVEC LE BASSIN DE TAOUDÉNIE QUI VA AUSSI EN MAURITANIE BURKINA FASO
    AU NIGER AVEC LE BASSIN DU IULLEMEDEN QUI PREND LE MALI LE NIGER LE NIGÉRIA (QUI POSSÈDE AUSSI LE BASSIN DU NIGEL DELTA BENUE)
    AU TCHAD AVEC LE BASSIN DU TCHAD CAMEROUN CENTRAFRIQUE
    EN RDC EN CENTRAFRIQUE AVEC LE BASSIN DU CONGO QUI VA CAMEROUN AU BURUNDI AU RWANDA
    AU SÉNÉGAL AVEC LE BASSIN SÉNÉGAL QUI S’ÉTEND EN MAURITANIE ET GAMBIE

    3)Nous disons et rappelons

    *IL N’EST PAS ÉTONNANT SURPRENANT DONC QUE LES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET LES AUTRES ORGANISATIONS DE L’AFRIQUE AU SUD DE SAHARA

    ACTIVENT ATTISENT AVIVENT TISONNENT LE CONFLIT MILLIÉNAIRE ENTRE ÉLÉVEURS ET AGRICULTEURS AUX FINS D’INTERVENIR SOUS LE PRÉTEXTE FALLACIEUX ÉGARANT FOURBE DE GÉNOCIDE D’UN GROUPE ETHNIQUE

    *AINSI EN USANT DE LA TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION COMBINÉE Á CELUI DU CONDITIONNEMENT DE PAVLOV

    ILS UTILISENT MANIPULENT CERTAINES PERSONNES DU GROUPE DES ÉLÉVEURS QUI ATTAQUENT ALORS LES AGRICULTEURS ET LORSQUE LES PERSONNES DU GROUPE DES AGRICULTEURS ATTAQUÉES RÉAGISSENT POUR SE DÉFENDRE OU QUE LES FORCES DE SÉCURITÉ DES PAYS CONCERNÉS INTERVIENNENT

    ALORS CES PERSONNES DU GROUPE DES ÉLEVEURS DEVENUS LEURS ESCLAVES LEURS SANS DENTS LEURS SOUMIS SOUS LEUR DICTA PARLENT DE DISCRIMINATION DE GÉNOCIDE DU GROUPE DES ÉLÉVEURS

    4)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’1chose d’1situation pour des raisons primaires primitives égoïstes que

    *LES SOIT-AMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DES PAYS AU SUD DU SAHARA VONT DONC TOUT METTRE EN OEUVRE POUR ÊTRE PRÉSENTS ET OCCUPER S’ACCAPARER S’APPROPRIER COLONISER LES ZONES DE LEURS PAYS RENFERMANT LES BASSINS SÉDIMENTAIRES POUR
    LEURS TERRES RARES (QUI SONT LES ÉNERGIES DU FUTUR)
    LEURS AUTRES MINERAIS (QUI SONT UTILISÉS DANS LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE MAINTENANT)
    ET SURTOUT LEURS EAUX SOUTERRAINES (QUI CONSTITUE LA DENRÉE RARE DE DEMAIN)
    LEURS RICHESSES BOTANIQUES ET ÉNERGIE SOLAIRE

    *ET ILS VONT TOUT FAIRE POUR AVOIR GAIN DE CAUSE car
    Nous sommes DANS UNE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO POLITICO MILITARO RELIGIEUSE RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES ESCLAVES LES SANS DENTS LES SOUMIS LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEUREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SENTIMENTAUX LES SYBARITES LES TARÉS

    *AINSI ILS ACTIVENT CERTAINES PERSONNES LEURS ESCLAVES LEURS SANS DENTS LEURS SOUMIS QUI APPARTIENNENT AU GROUPE DES ÉLÉVEURS OU PEULH OU FOULAH OU FOULANI OU MBORORO OU POKOT QUI

    ATTAQUENT PARTOUT DANS TOUS LES BASSINS SÉDIMENTAIRES DE L’AFRIQUE AU SUD DU SAHARA LES AGRICULTEURS

    *ANSI ON ASSISTE Á DES ATTAQUES MULTIPLES

    AU BURKINA-FASO DANS LA ZONE DE GAOUA
    AU BÉNIN DANS LA BASSE VALLÉE DE L’OUÉMÉ DANS LE SUD BEMBÈRÉKÉ
    EN CÔTE D’IVOIRE DANS LA ZONE DE BOUNA
    EN CENTRAFRIQUE A KABO
    AU CAMEROUN Á BOTOMBO
    EN GUINÉE CONAKRY DANS LA ZONE FORESTIÈRE
    AU KENYA Á BARINGO
    AU MALI DANS LA ZONE DE MOPTI
    EN MAURITANIE DANS LE GUIDIMAKHA ET LE BRAKNA
    AU NIGER DANS LE BIRNI-NKONI ET LE TAHOU
    AU NIGÉRIA DANS L’ÉTAT DU PLATEAU ET L’ÉTAT DE BENUE
    EN RDC DANS LE SUD KIVU ET NORD KIVU
    AU SÉNÉGAL DANS LE SÉDHIOU
    AU TCHAD Á ABÉCHÉ etc

    5)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’1chose d’1situation pour des raisons primaires primitives égoïstes que

    *LES PEULHS OU FOULAH OU FOULANI OU MBORORO OU POKOT NE SONT POINT ET PAS DU TOUT DISCRIMINÉS GÉNOCIDÉS AU MALI

    IL SUFFIT DE COMPTER LEUR NOMBRE AU SEIN DU GOUVERNEMENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE DES MAIRIES DES JUGES DES MAGISTRATS DES CHEFS DE PARTIS DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES ONG MALIENNES DES SOCIÉTÉS CIVILES DES HOMMES EN ARMES DES HOMMES D’AFFAIRES DES RELIGIEUX etc

    ET ON PEUT LES COMPTER MÊME AU NIVEAU DES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MALIENS MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS DE SATAN SELON LEURS COMMANDITAIRES ET MAITRES POUR L’AVÊNEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE

    AVEC AMADOUN KOUFFA OU AMADOUN LE MÉCRÉANT DU MACINA AVEC SA TROUPE DE MÉCRÉANTS DE PEULHS OU FOULAH OU FOULANI OU MBORORO OU POKOT MALIENS

    QUI TUENT MASSACRENT HANDICAPENT RENDENT CULS-DE-JATTE VIOLENT FONT SAUTER EXPLOSER D’AUTRES MALIENS D’AUTRES ETHNIES CHAQUE JOUR QUE ALLAH DIEU MANGHALAH YAHWEH FAIT

    *ET DEPUIS LES AUTRES PEULHS OU FOULAH OU FOULANI OU MBORORO OU POKOT MALIENS ET MALIENNES

    NE MANIFESTENT PAS LEUR DÉSACCORD LEUR ANTIPATHIE LEUR OPPOSITION

    EN SORTANT EN MASSE EN MARCHANT ET ALLER TROUVER AMADOUN KOUFFA OU AMADOUN LE MÉCRÉANT DU MACINA ET SA TROUPE DE MÉCRÉANTS ET LEUR DIRE DE CESSER D’ÊTRE LES ESCLAVES LES SANS DENTS LES SOUMIS DES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DE LEUR MALI

    ET EN LEUR DEMANDANT DE METTRE FIN Á LEUR GÉNOCIDE LEURS CRIMES LEUR DISCRIMNATION ENVERS LES AUTRES MALIENS ET MALIENNES D’AUTRES ETHNIES

    ET ENFIN D’ARRÊTER DE STOPER DE SALIR DE DISCRÉDITÉ LES PEULHS OU FOULAH OU FOULANI OU MBORORO OU POKOT DU MALI

    6)Nous disons et rappelons et INSISTONS

    «ALLAH DIEU MAANGALA YAHWEH Le TOUT PUISSANT LE TOUT MISÉRICORDIEUX LE TRÈS MISÉRICORDIEUX LE GRAND JUGE LE GRAND JUSTE LE GRAND SAGE LE GRAND SCIENTIFIQUE LE GRAND DOCTEUR LE GRAND DÉMOCRATE LE GRAND ARCHITECTE LE GRAND PROTECTEUR  » A EXIGER

    Á TOUT HUMAIN D’AIMER SON PROCHAIN COMME SOI-MÊME

    DE FAIRE Á SON PROCHAIN CE QUE NOUS AIMONS QUE NOTRE PROCHAIN NOUS FASSE

    ET DE NE PAS FAIRE Á SON PROCHAIN CE QUE NOUS N’AIMONS PAS QUE NOTRE PROCHAIN NOUS FASSE

    EN EFFET SI TU FAIS Á TON PROCHAIN OU AUX AUTRES CE QUE TU N’AIME PAS QUE L’ON TE FASSE ATTEND TOI CE QU’ILS TE FASSENT LA MÊME CHOSE C’EST LE PRINCIPE DE L’ACTION ET DE LA RÉACTION

    • Kouba le sac a encore mal à la cicatrice de son excision, ce qui fait récidive ses délires

      Koumba le sac, la douleur occasionnée par la plaie de ton excision est revenue.
      Aï, aï, aï.
      Il faut en vouloir à tes parents qui t’ont excisée et qui ont fait du mal à tout le Mali en provoquant ce délire paranoïaque et ce traumatisme obsessionnel chez toi.

      Les peuls ne sont pour rien dans la douleur causée par ton excision et tu doit en vouloir à tes géniteur qui te l’ont coupé, ton petit minou.

  3. La répétition étant pédagogique, si vous lisez, sans œillères, l’article suivant que je réchauffe, vous trouverez les noms de ceux qui empêchent à l’Accord d’Alger de s’appliquer!

    « Chronique satirique de Tiékorobani : La CMA se paie la tête des maliens » par Tiékorobani ; Procès-Verbal du 19/01/2016. Extraits et commentaires.

    En somme, autant Ladji Bourama (IBK, NDLR) a son programme de gouvernement (“Mali d’abord, inch Allah”), autant la CMA a son programme de conquête dont voici les grands articles :

    Article 1: L’Azawad s’étend sur le territoire que le Mali appelle “régions de Gao, Tombouctou et Kidal”.

    Article 2: Les accords de paix signés à Alger et Bamako n’engagent aucun Azawadien adulte; ils servent à amuser la galerie.

    Article 3: Iyad Ag Ghali reste et demeurera l’unique mentor de l’Azawad.

    Article 4: Pour que les armées de l’Azawad foutent la paix au Mali, il faut que ce pays paie un tribut aux chefs politiques et militaires azawadiens. Ce tribut prendra la forme de postes ministériels croustillants et de places fortes dans l’administration, l’armée, la police, la garde, la gendarmerie et les Eaux et Forêts du Mali. En cas de besoin et sur demande nocturne des chefs azawadiens, le tribut sera versé en espèces, dans des sacs en plastique.

    Article 5: Tout Azawadien est justiciable des seuls tribunaux azawadiens. Les mandats de la justice malienne ne s’appliquent ni à leur personne ni à leurs biens.

    Article 6: En attendant le partage équitable du gâteau malien, aucun combattant azawadien ne sera ni cantonné ni désarmé.”

    Mes commentaires de 2016 vérifiés prophétiques en 2018:

    1) La réunion consultative d’évaluation des parties signataires de l’accord de paix qui s’est tenue hier à Alger fut une aubaine programmée par l’Algérie, l’hôte « festoyeur » qui aura permis aux « parties bellicistes » qui ont perdu du poids depuis Juin 2015, de « s’empiffrer » et de se conter des mensonges dans les hôtels d’ADEZAÎR. Cette rencontre qui a réuni le gouvernement, les groupes armés et la médiation internationale, fut l’occasion, pour l’Algérie et la France, « parties surveillantes » de « verser de l’eau froide » sur le GRM, la CMA et la Plateforme pour les tirer d’un lourd sommeil, moins pour évaluer la mise œuvre de l’accord de paix qui n’a pas avancer d’un pouce, que les mettre d’accord, comme des larrons en foire, sur les nouveaux points de blocage qui leur permettraient de bouffer les sous des aides dédiées à la vraie mise en œuvre du Désaccord. Pendant le temps de pause prochain, l’Algérie et la France se mettront d’accord sur le modus operandi pour, respectivement, mettre en place des « camps-ghettos de Tindouf » dans l’Adagh et opérationnaliser l’exploitation des terres rares dans le bassin de Taoudéni.

    2) On dit que « Tout ce qui est bien conçu s’énonce facilement, les mots pour le dire viennent aisément »; au contraire de ce dicton, relativement à l’application de l’Accord de Paix et de Réconciliation « accouché par forceps », le GRM louvoie, tournoie, biaise, bloque, freine des quatre fers et repart, en cahin-caha chaotiques, fouetté, comme un baudet assez chargé, par la médiation. En effet, il y a des termes de l’Accord qui ne peuvent dépasser le stage de l’engagement politique bonimenteur des autorités politiques parce que ces termes marquent, de fait et de jure, une perte de souveraineté totale de l’Etat malien sur des affaires régaliennes qui ne peuvent relever que de la gestion étatique centrale, leur partage ou cession à des « Rebelles Mafieux Coalisés » qui ne représentent qu’eux-mêmes, même s’ils jurent leur repentance, est un non-sens politique au regard du droit international. En tout état de cause, pour tout ce qui est dans l’Accord qui nécessite des aménagements de la Loi Fondamentale du Mali, il faut faire traiter ces questions par une Conférence d’Entente Nationale prévue dans les schémas de mise en œuvre dans l’Accord. Relativement aux choses faciles comme le DDR, il faut procéder comme pour le Pacte National de Paix et de Concorde de 1992.

    Sincèrement

  4. Depuis 2014 nos jours qu’elle est la revendication des groupes de peuhs contre le gouvernement Maliens mon frère soient sincère et arrête de banalisation dans la situation sécuritaire au Mali tout les peuhs du Mali qui sont impliqués dans les jihadistes se sont des terroristes fin de situation

  5. L'ONU doit commencer par les plus hautes autorités de l'état malien qui entretiennent le génocide et qui instrumentalisent les populations et les acteurs de la crise

    Si l’ONU est vraiment pour la paix et le respect des droits humains, elle doit sanctionner les autorités maliennes qui sont entrain de conduire le Mali à la guerre civile à travers le génocide contre l’ethnie peule, l’instrumentalisation des populations et la non application de l’accord d’Alger qu’elles ont signé avec l’intention de se jouer des partenaires.

    Le génocide d’état contre les peulhs est une réalité indéniable et l’ONU a le devoir de le dénoncer et de traduire ses auteurs devant la CPI.
    Les faits sont incontestables:
    – Les donsos chasseurs ont été reçus par le président de la république avant de se livrer aux massacres des peuls;
    – Les armes utilisées par les donsos chasseurs et leurs alliés dogons sont des armes de guerre qui leur ont été fournies par l’armée malienne;
    – La stratégie de l’armée malienne expliquée par le faux général Sidi Touré est clairement destinée à éradiquer les peuls qu’il a qualifiés de jihadistes et sans aucune réserve;
    – Le comportement vestimentaire du 1er ministre Boubeye Maïga pendant sa rencontre avec les responsables des deux communautés (peule et dogon) montre sa partialité et la complicité de l’état avec les dogons et les chasseurs génocidaires: il a porté une coiffure dogon attestant sa partialité au lieu de représentant neutre de l’Etat;
    – Les enlèvements, assassinats et enterrement dans des fosses communes de femmes, enfants et vieux innocents et sans défense par l’armée malienne;
    – la complicité entre les militaires, les chasseurs et les dogons qu’ils manipulent, l’armée fonctionne sur de simples calomnies venant de ces alliés et massacres les peuls tous les jours.
    Les partisans du génocide peuvent dire ce qu’ils veulent mais les actes génocidaires sont indéniables et plus éloquents.
    La communauté internationale doit reconsidérer sa position face au Mali car son aide multiforme ne sert qu’à exterminer des populations et à réprimer des identités.
    Le Mali veut l’unité à travers l’uniformité ethnique et son armée est engagée à éradiquer les non bambaras qui ne sont pas aliénés.

  6. Voilà des hypocrites occidentaux c’est l’ONU qui était dans la complicité avec des Maliens qui font obstruction de la paix au Mali sans oublié l’autorité française qui était leurs parrain

  7. Ceux qui doivent être sanctionnés sont sous la protection de la France avec la complicité des Nations Unies à travers la MINUSMA. Toutes les preuves existent et attestent que la CMA est à la base de la non application de l’accord pour la paix et la réconciliation . Au sein de la CMA se trouve le MNLA qui est soutenu par la France, les autres mouvements armés profitent de ce soutien français au MNLA pour faire ce qu’ils veulent aussi. Alors aucune enquête n’est nécessaire pour retrouver les auteurs, demandez à la France qui collabore avec eux dans tous les domaines.

  8. On s’en fout éperdument, depuis combien de temps on nous parle de ces hypothétiques sanction?

Comments are closed.