Mali: Daniela Kroslak réitère l’engagement de la communauté internationale pour la mise en œuvre de l’accord de paix

5

La communauté internationale a réitéré vendredi son engagement en faveur de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger.

C’est ce qui ressort des déclarations de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, Daniela Kroslak, qui effectuait sa toute première visite à Kidal dans nord du Mali du 15 au 17 juin courant.

« L’objectif était de s’enquérir des défis de la région, recueillir les sentiments des signataires de l’Accord de paix sur sa mise en œuvre ainsi que celles des communautés (…) Il s’agissait aussi de réaffirmer la détermination de la communauté internationale à accompagner son application », a indiqué la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) dans une note publiée sur sa page officielle.

« Je suis venue à Kidal pour avoir un premier aperçu de la situation, pour mieux comprendre les défis auxquels vous faites face. Du côté de la Minusma, voir comment mieux mettre en œuvre l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger qui, est véritablement, la raison d’être de la Mission », a affirmé la responsable onusienne.

Fodé Malick Sissoko, gouverneur de la région de Kidal, a de son côté, expliqué que « l’appui au retour de l’autorité de l’État, le soutien au Bataillon du 72ème Régiment d’infanterie motorisée (72ème RIM), les projets de développement et d’activités génératrices de revenus sont, entre autres, autant d’efforts effectués par la Minusma dans notre région ».

Selon la note de la Minusma « ce déplacement dans la ville de Kidal a permis la participation de Daniela Kroslak à la réunion mensuelle EDEWANI » (causerie en Tamasheq).

« Ce cadre d’échanges regroupe le bureau régional de la Minusma et les organisations régionales de la société civile pour évaluer les actions conjointes, dresser un état des lieux des défis dans la région et faire des recommandations », souligne la mission onusienne.

En outre, « Les discussions ont essentiellement porté sur le déficit pluviométrique ou encore l’impact des questions sécuritaires, y compris dans la région de Ménaka et ses déplacés internes, réinstallés depuis des semaines dans la région de Kidal », conclut la Minusma.

En janvier 2012, le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) a déclaré la guerre à l’État malien et proclamant l’indépendance de l’Azawad le 6 avril 2012.

Grâce à la médiation engagée par certains pays et organisations internationales, avec l’Algérie comme chef de file, un Accord pour la paix et la réconciliation a été signé, le 15 mai et le 20 juin 2015 à Bamako, entre les principaux mouvements armés et le gouvernement malien.

SOURCE: https://www.aa.com.tr/fr/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. 😎SI LES MALIENS SE SENTENT SADOS MAZOS, ALORS ILS PEUVENT CONTINUER À SE DIRE: MUSULMANS! FRANCOPHILES! REJETTENT LA REFONDATION! ET OUI!😎

  2. 😎 JE PENSE QU IL FAUT SIMPLEMENT DIRE BYE BYE À LA MINUSMA! 😎

  3. It is astonishing that international community keep beating us over head with void, illegal plus unconstitutional agreement with terrorists that was made by cocaine addict leader, IBK who is now deceased( perfect example of why Africa to move living conditions plus security forward as needed must have educated, energetic, intelligent, plus work smart people as leaders). That void agreement conceived by IBK plus France was intended to do as it did. That is to lureTuareg fighters in Libya away from fighting in Quadaffi family behalf thereof weaken Quadaffi family ability to wage war against terrorists plus mercenaries France supported in that war. Of course Malians government still hold to lie about void peace agreement being valid in attempt to get needed United Nations assistance to neutralize terrorists but necessary have not come. Tuareg embraced french sucker play played on them accepting void agreement was valid plus would give them two thirds of resources rich area of Mali. Do not make us laugh. That is unbelievable even to fool. Tuaregs are not fools. United Nations keep beating us over head with that void agreement trying to make it enforceable. That position is conceived out of trying to steal two thirds of Mali from Malians plus have Malians agree with two thirds of their nation being stolen plus thereafter foreigners will come plunder area natural resources with Malians receiving nothing or next to nothing in return. Personally I would like to know names of son of bitches behind perpetual effort to make fools of us. Likely they have tried or done same elsewhere in Negroid Africa. Stop must be put to it now if we are to manage unstoppable accelerating Global Warming having developed comfortable world class modern living. We must be self sufficient plus self sustaining to survive as long as possible.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. Pourquoi Kidal pour cette premier visite? Kidal qui a été protégé par la maudite France quand l’armee Malienne voulait y aller pour deloger les terroristes/jihadistes, Maliens ouvrons nos yeux et restons soudes derriere nos patriotes leaders: ASSIMI-CHOGUEL-SADIO-DIOP-MAIGA

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here