Mali: le camp de la Minusma à Kidal visé par une attaque

4

Au Mali, le camp de la Minusma à Kidal, dans le nord du pays, a été visé ce mercredi 3 avril par une nouvelle attaque. Un casque bleu a été blessé, selon un premier bilan de la mission de maintien de la paix des Nations unies.

L’attaque a été lancée vers 13h30, heure locale. Plusieurs roquettes sont tombées sur le camp de la Minusma, situé aux abords de la ville de Kidal. « On a entendu de très grosses détonations, suivies de tirs nourris. Comme des tirs d’arme automatique », explique un habitant de la ville. Il estime que l’attaque aurait duré environ une heure. Dans l’après-midi un avion aurait ensuite survolé la ville, selon plusieurs sources sur place.

Jointe par RFI, la Mission de maintien de la paix des Nations unies au Mali (Minusma) n’a pas souhaité commenter ni la durée de l’attaque, ni le mode opératoire.

La situation est désormais calme. D’après un élu local, les habitants dont les maisons sont proches du camp de la Minusma restent confinés chez eux.

Cette attaque intervient alors que le Conseil de sécurité de l’ONU vient d’annoncer ce mardi qu’il réévaluerait l’avenir de sa mission de maintien de la paix au Mali, dont le mandat doit être renouvelé en juin. Vendredi dernier, les Etats-Unis ont mis en cause la pertinence de cette mission, compte tenu de la persistance de l’insécurité au Mali.

Par RFI Publié le 03-04-2019

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. @MAMADOU NOMOKO je suis d’accord avec toi, PROCHAIN élection NOUS nous voterons pas un politicien, on votera un homme patriote et capable de sécuriser le territoire national, LE barkhane et MINUSMA il faut qu’ils dégager le MALI point

  2. Une attaque complètement grotesque.

    L’attaque a duré 1h et en 1h aucun avion n’a survolé la zone pour répérer les bandits ? Et comment voulez-vous que les gens croient en la sincérité de cette mission de l’ONU.

    La minusma doit être complètement restructurée car en l’état actuel elle est infiltrée par des individus terroristes. Elle a besoin d’un toilettage profond y compris au niveau du commandement politique et militaire.
    Le Mali doit connaître l’origine de certains bataillons et des employés civils de la minusma. Le Mali doit aussi connaître les zones et les axes de patrouille de la minusma.

    Je pense que cela dépasse même le cadre de la mission. C’est L’ONU qui doit être complètement reconfigurée en termes de prise de décision. La présence de certains pays en tant que membres décisionnaires risque d’avoir un fort impact sur la crédibilité de l’ONU à court terme.

  3. La MINUSMA sait qu’elle ne joue pas son rôle au Mali. Se réclamant comme une force d’interposition , elle est ciblée comme les FAMAs par les terroristes que ces forces internationales (Barkhane et MINUSMA) protègent pour des raisons ignorées des maliens. Un jour viendra, toutes iront sur la pointe des pieds. Il n’est un secret pour personne de cette mission est la plus meurtrière dans le monde .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here