Mali: les rebelles de la CMA refusent l’entrée de Kidal à d’autres groupes armés

3
Fin de parcours pour El Kerouani

Au Mali, dans le cadre du processus « DDR », désarmement, démobilisation et réinsertion, un peu plus d’un millier de combattants, proche de Bamako et de l’ex-rébellion, ont déjà déposé leurs armes dans trois localités du nord du Mali (Tombouctou, Gao et Kidal). Mais près de 200 autres combattants, issus de groupes non-signataires de l’accord pour la paix, rongent leur frein à l’entrée de Kidal. Les ex-rebelles qui contrôlent la ville refusent, pour le moment, de leur donner le feu vert. La mission de l’ONU au Mali n’approuve pas.

L’ex-rébellion, qui contrôle toujours la ville de Kidal, refuse pour le moment de les recevoir. Et les presque 200 combattants des mouvements armés non-signataires de l’accord de paix, mais intégrés dans le processus de désarmement, ont été obligé de rebrousser chemin. Ils attendent qu’une solution soit trouvée.

La Minusma courroucée

Ces combattants parlent ouvertement de violation de l’accord de paix et demandent l’intervention de la mission de l’ONU au Mali. Courroucée, la Minusma a écrit à la coordination des Mouvements de l’Azawad, CMA, l’ex-rébellion, dont la réponse a été rendue publique ce lundi. La CMA découvre avec surprise la correspondance du chef des forces de la Minusma, affirme le communiqué qui poursuit, « l’accord de paix précise que seuls les combattants originaires de Kidal pourront fouler le sol de la ville dans le cadre du DDR, désarmement, démobilisation et réinsertion ».

Concertation constructive

Or, pour la CMA, aucun élément du bataillon bloqué aux portes de Kidal n’est originaire de la région du même nom. Alors blocage total ? Non, pour le moment. Surtout que sur ce dossier, les ex-rebelles affirment préférer la concertation constructive au détriment d’une polémique stérile.

Par RFI Publié le 04-12-2018

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu. It appear all terrorists groups of Mali do not want to be seen in same city at one time.
    We already know that they work together plus coordinate their murderous actions plus are one group with subgroups having different names. Maybe they do not WANT TO APPEAR TO BE AS STUPID AS WE HAVE BEEN BY ACCEPTING THEY ALL ARE INDEPENDENT OF ONE ANOTHER. Only thing they are independent of is government of Mali plus they get paid BY GOVERNMENT OF Mali for holding that position as they slaughter members of Malian military plus innocent citizens.
    HOW COULD THEY LOSE USING THAT METHOD?
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. TOUT le monde sait que la CMA a reçu la couverture de protection de MINUSMA à KIDAL mais quant on va dégager ce caméléon je parle de minusma .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here