Lettre Ouverte au Premier ministre : Des marchés attribués malgré une décision contraire de l’Autorité de Régulation des Marchés publics

3

                           Monsieur  le Premier  Ministre

 Objet : pratiques anormales dans les procédures de passation au METD.

Monsieur, le Premier Ministre  J’ai l’honneur de vous faire parvenir mes préoccupations.

Vous avez promis au peuple malien  de gérer de manière transparente et rationnelle les ressources de l’Etat  dans votre déclaration de politique générale  du gouvernement.

Monsieur, le Premier Ministre, ce qui se passe actuellement au Ministère de L’Equipement des Transports et du Désenclavement  constitue une agression voire une aliénation de votre volonté.

 

Notre Entreprise a postulé au compte de l’exercice budgétaire 2015 à quatre appels d’offres ouverts (deux dossiers de véhicule et deux dossiers de construction). Nous avons l’habitude de travailler avec ce département mais l’actuel locataire de ce département a fait gangréner : le clientélisme, l’amateurisme et népotisme y règnent au détriment de la  procédure normale de passation des marchés publics.

 

*  Le premier dossier est relatif à la fourniture d’un véhicule V8 au cabinet. Ce marché a été une fois lancé et annulé parce que la recommandation du Ministre était impossible. Une deuxième fois alors que mon dossier était irréprochable, il voulait encore l’annuler. Mais la DGMP a pris ses responsabilités pour les obliger à m’attribuer ledit marché. Ce véhicule est aujourd’hui avec le Ministre. A l’arrivée de ce véhicule pour organiser la réception le tout puissant Boss a exigé l’avis de son chauffeur pour aller l’auditer au garage administratif, une étape impérative pour permettre au DFM de se prononcer sur la réception. La commission mettra trois mois pour pouvoir envoyer leur rapport à la DGMP, alors que le code prévoit 08 jours ouvrables.

*  Le deuxième dossier porte  sur les travaux de réhabilitation des subdivisions des Transports  à Kayes Ségou et Sikasso. L’ouverture publique des offres a eu lieu le 14 juin 2015 et le rapport de la commission a été envoyé en octobre 2015. Nous avons présenté un bon dossier pour pouvoir nous éliminer  le DFM a écrit à la Direction générale des Impôts pour vérifier les états financiers mais malheureusement pour le DFM notre Entreprise était la seule parmi les cinq  à être conforme aux données des impôts. Ce document a été mis de côté, étant le moins disant notre Entreprise a été injustement éliminée pour faute de ne pas fournir de carte d’INPS, ce qui est contraire au code corrigé.

Ce marché a été attribué au plus offrant pour la satisfaction du Ministre ou de son attaché avec une perte de plusieurs dizaines de million par l’Etat.

 

*  Le troisième dossier porte sur la construction de la Direction Régionale de Koulikoro. L’ouverture publique a eu lieu  le 30 juin les rapports de dépouillement datent du 03 novembre soit une durée de 3 mois et 20 jours contrairement à 8 jours ouvrables prévus dans le code. Ce marché a subi le même  sort que le  deuxième. Le responsable de la passation du marché nous confirmé que nous méritons ce marché mais que le Ministre l’a recommandé pour l’ami de son neveu qui est son homonyme. Et en contrepartie il nous propose le projet de construction de leur DRH en support électronique avant le lancement dudit projet. Nous disposons de ce document comme preuve.

Pour satisfaire le Boss le marché a été attribué à la personne recommandée dont l’Entreprise n’avait pas d’agrément le jour de l’ouverture des plis.

 

Le responsable de la passation des marchés a reconnu les faits devant l’autorité de régulation ; il a présenté des excuses et a formulé une demande de formation en passation des marchés. Quelle honte pour tous les cadres du département ! Cet acte est plus qu’une infraction pénale qui mérite d’être sanctionné.

 

*  Le quatrième dossier est relatif à la fourniture de cinq véhicules à la DNR, rois mois après les ouvertures nous n’avons aucune information.

 

Monsieur, le premier Ministre  certains de vos collaborateurs ont une autre vision de la gestion des deniers publics. Les cadres qui tiennent à leur dignité ont rendu le tablier comme ce fut le cas du directeur national des transports.

 

Monsieur, le premier Ministre  nous disposons d’autres informations qui seront l’objet d’une autre correspondance.

 

 

Monsieur, le premier Ministre veuillez agréer nos expressions les plus distinguées.

 

Alassane Famanta Directeur

Société BMB Sa (Boubacar  Moctar  Bah)                                                

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Plus corrompu et malhonnête que ce ministre tu crèves. C’est ce ministre qui a relevé le meilleur directeur national des Transports parcequ’elle a muté un de ses frères et l’a nommé comle simple Agent au CPS . JE ME DMANDE comment on peut nommer des cancres comme COUMARE qui n’ont jamais aimé ce pays . Ça secomprend c’est un proche des Ben Barka .
    Que Dieu sauve le MALI

  2. Mr BAH, CE MINISTRE EST PLUS VAURIEN ET LE PLUS MALHONNÊTE DU MALI VOIRE DU MONDE. IL N’A PAS PEUR DE DIEU TU SAIS CE RÉGIME EST A BOUT DE SOUFFLE. ATT PARTIRA MIEUX QUE CES BABINS MINISTRES CORROMPUS LÂCHES, IMMORALES DE IBK. IL A FAIT PIRE QUE SA. POUR LA NOMINATION DES DG DE L’AEROPORT, AUTORITE ROUTIERE, ils ont bloqué les dossiers pendant 8 mois pour enfin choisir leurs proches par népotisme, clientèlisme.

  3. @Alassane Famanta.Au moins vous vous avez des “excuses”et vous savez aussi pourquoi vous n’avez pas été retenus!Combien d’entreprises sont exclues sans même savoir le pourquoi du comment?Nous avons toujours soutenu qu’avec du “vieux” on n’a jamais pu faire du “neuf”: tel est le cas du PM Modibo KEITA. Le ministre n’est qu’un élément d’un système mafieux qui a toujours existé en tout depuis mars 91′, notre peuple a été trompé par les “démocrates” alors que les pratiques que nous avons combattu ensemble sous GMT ont bien continué…

Comments are closed.