Lettre Ouverte de Mahamadou Samaké au Professeur Abdoulaye NIANG / Centre Sènè d’Etudes Stratégiques.

0

Beaucoup d’acharnement depuis notre débat du 1er septembre 2020 sur Africable et non pas contre les multinationales mais contre des gens que vous qualifiez si fraternellement l’un comme votre fils et l’autre pour votre grand frère.

Ni Chiaka, ni moi n’avions dit ce jour que nous étions membres du Conseil d’Administration de Barrick Gold dont la fusion/absorption avec Randgold Resources Limited ne date que de janvier 2019.

Pour la période avant cette date, nous avions dit que nous étions administrateurs des sociétés du Groupe Randgold en Afrique de l’Ouest et tous deux membres du Comité Exécutif de Randgold Resources Limited ( organe dirigeant de Randgold ) qui est différent du Conseil d’Administration de la Société.

A ce titre, nous avons exercé des hautes fonctions auxquelles vous avez eu recours chaque fois qu’il en a été besoin et ce, pour des questions touchant aux populations de Keniéba dont vous dites être originaire. C’est nous qui vous avions fait rencontrer Dr Mark BRISTOW non pas pour un débat dont vous semblez vous vanter mais pour des entretiens dont il est sorti profondément déçu avec le sentiment d’avoir perdu son temps.

Au lieu de plaider la cause de vos concitoyens pour lesquels les mines de Loulo et Gounkoto font énormément de bonnes actions que vous nous avez privés d’exposer lors du débat, vous vous êtes évertué à vouloir lui expliquer votre modèle de développement des ressources minières de la région.  Il n’y a pas de doute que vous n’avez pas réussi à le convaincre surtout quand votre exercice consistait à dire à un investisseur comment investir son argent.

Pour l’ancien expert de la Banque Mondiale ayant occupé de hautes fonctions à la CEA, il était évident que votre démarche serait vouée à l’échec.

Il me revient d’ailleurs que l’économiste que vous êtes n’a jamais répondu à la question de savoir le pays dans lequel votre modèle de développement des ressources minières était appliqué.

Il serait intéressant aussi de faire savoir en quoi est-il important qu’un africain ou malien soit membre du Conseil d’Administration de Barrick Gold. Monsieur le Professeur devrait savoir comment sont constitués les conseils d’administration des sociétés multinationales constitués plus d’administrateurs indépendants et peu de non indépendants.  Barrick en compte au total 09 membres.

Souffrez Professeur Niang que sans être administrateurs de Barrick Gold, nous au Mali comme d’autres africains travaillant dans les sociétés du Groupe pour le département Afrique et Moyen Orient (AME) sont des petits actionnaires de Barrick Gold fiers de contribuer au développement des ressources minérales des pays hôtes au profit de toutes les parties prenantes des activités concernées.

Nous avons entamé avec beaucoup de curiosité la lecture de votre « Livre Blanc » que vous nous avez tant conseillé et particulièrement l’analyse du « Tableau de l’Afrique et la Vallée de Globalisation de Co-Entrepreneurial à Déviation Comportementale Avérée.» qui parait une grosse supercherie  sur laquelle nous vous reviendrons sous peu.

Dans cette attente, comme vous êtes si engagé auprès des populations de Kéniéba, comme vous voulez le faire savoir, nous vous invitons à enquêter sur l’utilisation au moins du peu que nous donnons aux autorités locales.

Fraternellement.

Mahamadou Samaké

Barrick Gold Mali

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here