Développement local, lutte contre la pauvreté, assainissement, protection de l’environnement : L’ALCPPE à pied œuvre

0

L’aménagement des espaces publics, le curage des caniveaux, l’assainissement, le reboisement, la protection de l’environnement, l’offre des kits scolaires, la subvention de frais scolaires aux enfants démunis, l’autonomisation des femmes aux revenus faibles, telles ont été entre les actions menées par « l’Association de Lutte contre la pauvreté et pour la protection de l’environnement (ALCPPE) ».

Moussa Traoré dit Bill, est la fondatrice de la société Global Security (gardiennage, surveillance, de la sécurité des personnes et leurs biens et l’assainissement) et de la Société de technologie Afrique Technologie (le domaine de l’informatique, de la téléphonie, de la vidéosurveillance, de la fibre optique et des multimédias). Il emploie une dizaine de personnes dans ces sociétés. Titulaire d’un diplôme en criminologie aux Etats-Unis, il est président de l’Association de lutte contre la pauvreté et pour la protection de l’environnement.

« La pauvreté n’est pas une fin en soi et quand on arrive à avoir une chance dans la vie, il faut partager avec les autres et s’investir pour le développement de son pays » telles sont de motivations de la création de cette association, selon M. Traoré. C’est en 2018 que l’idée lui est venue de créer une association pour quitter l’informel (des actions qu’ils menaient depuis 2009 en faveur des couches pauvres, de l’assainissement, la protection de l’environnement etc), et intégrant la jeunesse du Mali particulièrement celle du district de Bamako pour des activités à but non lucratif afin de lutter ensemble contre le chômage et préserver l’environnement.

Aujourd’hui avec la sensibilisation, une dizaine de groupements des jeunes et femmes ont adhéré aux activités que mène l’ALCPPE à Bamako a-t-il fait savoir.

Chaque mois une journée de salubrité est organisée dans un secteur de la commune I, impliquant les jeunes et les femmes de la commune.

Pendant cette journée l’Association profite pour offrir des équipements aux groupements de femmes, afin d’organiser des journées de salubrité a-t-il indiqué. Selon Moussa dit Bill, l’ALCPPE procède aussi au curage des caniveaux par secteur dans la commune, à l’aménagement des espaces publics, au reboisements à la formation des jeunes, femmes et enfants etc.

Coudre le tissu social, renforcer le lien de solidarité entre les populations particulièrement les femmes et les jeunes qui constituent le maillon d’un pays sont l’un des objectifs aussi de l’ACLPPE. C’est dans ce cadre que, Moussa Traoré dit Bill, a donné un fonds de déroulement de tontine à une dizaine de groupements de femmes dans la commune I. Ce fonds permettra d’augmenter le capital de commerce de ces femmes, afin de subvenir à la charge familiale. A travers ce geste l’ALCPPE, vient une fois de plus renforcer la cohésion sociale des femmes de la commune I.

« S’il y a autant d’initiatives dans le pays comme celle que vient de mettre en place Moussa Traoré, la paix et la stabilité s’installeront dans nos familles » estime Ami Coulibaly, vendeuse de menthe à Korofina. Selon elle, le jour où elle bénéficiait de cet appui, elle ne gagnait que 1000 FCFA par jour. Mais avec le fonds de tontine, elle est devenue grossiste de menthe et son bénéfice journalier a augmenté de 3000 FCFA. Elle dit avoir les moyens aujourd’hui de subvenir aux petits besoins de sa famille et même soutenir les frais scolaires de ses enfants.

Pour la préservation de de l’environnement, l’ALCPPE tient des séances de sensibilisation avec les groupements de femmes, de jeunes pour leur expliquer les enjeux du changement climatique, de l’assainissement et de la protection de l’environnement a souligné son président.

« Le Mali est en nous et la jeunesse doit se mettre au-devant » a dit  Moussa Traoré. Selon lui avec le soutien des enfants défavorisés dans leurs cursus scolaires, beaucoup d’enfants ont pris le goût des études.

« Nous voulons sensibiliser les jeunes pour faire face aux nombreux défis et prendre le chemin du travail, afin de réaliser un avenir sûr » tel est le slogan du président de l’ACPPE.

L’ALCPPE est une association qui intervient depuis quelques années dans les milieux défavorisés de Bamako et environnants. Elle est en ce jour en train d’étendre ses actions sur toute l’étendue du territoire malien.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here