Assainissement de Bamako : Le Maire du District crache ses vérités

4

C’était sur le plateau de la nouvelle émission phare de l’ORTM « Aw bé di », que le maire du District, Adama Sangaré, en tant qu’invité spécial, a parlé du rôle de chacun dans l’assainissement de la ville de Bamako.

 

L’émission « Aw bé di », qui passe sur l’ORTM, avait sur son plateau le 26 août dernier, le Maire Adama Sangaré comme invité spécial. L’enregistrement s’est déroulé pour la première fois dans la cour de la mairie du district et les débats portaient exclusivement sur l’assainissement de la ville de Bamako.

Le maire du district a exprimé ses préoccupations sur l’assainissement de Bamako dont son rêve est qu’elle soit la coquette d’antan. « Chaque jour que Dieu fait, nous pensons et agissons assainissement », a-t-il dit. Selon lui, dans le cadre de la coopération, ils ne ratent aucune occasion pour discuter de cette épineuse question. « Il y a juste quelques jours, nous avons reçu des partenaires de la ville de Valence qui disposent de moyens de transformation des déchets en carreaux, en dalle, en énergie. Ils disent qu’ils sont même prêts à venir installer une usine à Bamako. Mais comme cela demande des moyens financiers à la mairie, nous allons explorer les voies et moyens dans le cadre d’un voyage d’étude à Valence en Espagne», a dit M. Sangaré.

Il a invité les populations de Bamako à un changement de comportement, à participer à l’assainissement en évitant d’obstruer les caniveaux par les ordures. L’insalubrité a des conséquences incalculables dont des cas de maladies. « L’assainissement est l’affaire de tous, personne n’a le droit de s’en débarrasser au risque de compromettre sa santé », a-t-il affirmé. Il a remercié son ministère de tutelle (l’Administration territoriale et  la Décentralisation) pour les immenses efforts faits en direction de la mairie du district dans le cadre de l’assainissement, les associations féminines avec lesquelles ils travaillent dans les marchés.

En termes de constats, l’édile de Bamako a expliqué les raisons de l’insalubrité que tout le monde décrie. Selon lui, ceux qui doivent laisser la mairie s’occuper du volet assainissement préfèrent s’en charger eux-mêmes alors que ce n’est pas leur travail et ils ne peuvent rien faire sans la mairie du district. A la longue, l’insalubrité s’installe du fait de cette mise à l’écart de  la mairie.

Par ailleurs Adama Sangaré n’a pas manqué de pointer du doigt l’incivisme des populations qui se caractérise par le non paiement de la Taxe de Développement régional et local (TDRL).

Ibrahima Ndiaye

 

ORTM

Le maire du district offre 2 cameras

A l’occasion de cette émission « Aw bé di », le Maire du District de Bamako a renforcé la capacité opérationnelle de l’ORTM, en lui offrant deux caméras.

Cette remise de cameras témoigne de son engagement auprès du service public dans la réussite de ses missions. Ce don fait suite au constat d’une collaboration de plus de 15 ans entre la mairie et l’ORTM.

A en croire le Maire du District, Adama Sangaré, l’ORTM est de plus en plus sollicité, ce qui fait que l’équipe est souvent attendue pendant plus de 30 minutes avant de commencer certaines cérémonies. Le maire dit avoir senti un réel problème de disponibilité des caméras souvent au niveau de l’ORTM. Cependant après avoir acquis les donations de ces matériels auprès de ses partenaires, la mairie du District a eu l’idée de les offrir à l’ORTM.

« Nous savons que ça va servir à sensibiliser les populations et à les éduquer parce que nous voulons un changement de comportement. Nous savons qu’aujourd’hui l’ORTM est la seule capable de distiller au maximum l’information vers les populations », dit-il. Pour sa part, le directeur de l’ORTM a salué cette initiative de la mairie qu’il juge très noble.  Il dira que l’ORTM est une grosse équipe qui a besoin des équipements pour assurer le service public, « si la mairie du District de Bamako a pensé à nous en nous offrant deux caméras, c’est une très bonne chose et nous en sommes fiers », dit-il.

Le directeur espère que cet exemple va faire tâche d’huile et que d’autres vont suivre l’exemple de la mairie du District de Bamako.

Ibrahima Ndiaye 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Adama sangare, tu n es pas élu pour offrir des caméras à l ortm, mais pour assainir notre environnement, mais depuis 15 ans que vous êtes sur place le bilan est suffisamment négatif même très très négatif, toujours les mêmes propos pour les mêmes problèmes mais sans solutions, même l année prochaine ce serrai pareil. Nous sommes fatigués de voir notre capital avec des bandes d incapable, il n’a pas d argent pour assainir bko et pourtant lui même il est ultra riche à son arrivé à la mairie il avait o franc,maintenant comparons, démissionné et laisse la place à ceux qui sont capables.

  2. EN PLUS DEPUIS 2007 ADAMA SANGARÉ EST MAIRE DU DISTRICT DE BAMAKO.

    PENDANT 15 ANS ADAMA SANGARÉ N’ RIEN FAIT SUR LA QUESTION DES DÉCHETS.

    LE SALAIRE PERCU PAR ADAMA SANGARÉ PENDANT 15 ANS, AURAIT SUFFI Á RÉSOUDRE LA QUESTION DES DÉCHETS.

    • Le Maire n’a pas de salaire. Mais il a une indemnité de fonction. Les élus communaux ont droit à des frais de sessions qui varient entre un et quinze jours.
      Je voudrais que le Maire nous dise dans quel état il a trouvé la ville et dans quel état elle se trouve maintenant.

  3. “…Mais comme cela demande des moyens financiers à la mairie, nous allons explorer les voies et moyens dans le cadre d’un voyage d’étude à Valence en Espagne», a dit M. Sangaré…..”

    NOUS CONSEILLONS FORTEMENT Á RENONCER CE FAMEUX “voyage d’étude” SIMULACRE IBK-ien.

    L’ ESPAGNE EST L’ UN DES PAYS LES PLUS SALES DE L’ EUROPE OCCIDENTALE..

    ADAMA SANGARÉ VA PAYER TRES CHER S’ IL NOUS CANALISE ENCORE DANS LE GOUFFRE DE LA CORRUPTION ET DE LA MAGUOILLE.

    NOUS N’ ALLONS PLUS ATTENDRE LA JUSTICE ….CAR NOUS ALLONS NOUS RENDRE JUSTICE.

    AUCUN PAYS EUROPÉEN NE FIGURE EN TETE DANS LE TRAITEMENT ET LE RECYCLAGE DES DECHETS DOMESTIQUE ET INDUSTRIELS.

    LA CHINE EST LE SEUL PAYS PIONNIER EN LA MATIERE.

    AU COURS DES 30 ANNÉES PASSÉES, TOUS LES PAYS EUROPÉENS ONT EXPORTÉ TOUT LEURS DÉCHETS EN CHINE ET EN INDE POUR TRAITEMENT ET RECYCLAGE.

    AINSI, L’ EUROPE OCVIDENTALE N’ A PAS LES TECHNOLOGIES OPTIMALES ÉCONOMIQUEMENT POUR LE TRAITEMENT ET LE RECYCLAGE DES DECHETS .

    ALORS POURQUOI PRENDRE L’ ARGENT DES MALIENS ET LE DONNER CADEAU AUX ESPAGNOLS????

    POURQUOI CETTE SERVITUDE IDIOTE…???

    QUESTION DE POT-DE-VIN…???

    ADAMA , SI TU LE FAIS, TU PAYERAS TRES TRES CHER…..NOUS JURONS….

    EN PLUS PAS BESOIN DE VOYAGER EN ESPAGNE POUR DES SIMULACRES D’ ÉTUDES, AVEC L’ ARGENT DU DISTRICT….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here