CSDM : Cérémonie d’hommage au président fondateur Mohamed Lamine Touré

3

Au Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), des opposants au bureauMohamed Cherif Haïdara, ont tenu une conférence de presse, ce vendredi 23 mai 2021. A la maison de la presse, ils ont rendu hommage à Mohamed Lamine Touré, « premier président fondateur » du CSDM.

Le logo officiel du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne sur la banderole avec la photo du « premier président fondateur » de l’organisation ; la veuve de Mohamed Lamine Touré au présidium. C’est dans ce décor que la conférence a débuté. En présence des représentants de CSDM France, Guinée…  Et de plusieurs membres de la famille du défunt.

Après, les mots de bienvenue de la veuve KadidatouTouré, une déclaration liminaire a été rendue publique par la voix du représentant du CSDM Guinée.  Dans le texte, le conférencier a rappelé l’historique de  la création de l’organisation et son objectif initial. « C’est en 2015 que nous avons créé le CSDM avec le président Touré », a-t-il indiqué. Cette association, a-t-il ajouté, n’avait pas vocation à concurrencé le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, mais devait jouer un rôle de complémentarité.

Pour redonner au Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne sa vocation initiale, les conférenciers annoncent l’organisation d’une assemblée générale les 27et 28 mai prochain à Bamako.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. ERRATUM ;
    Nous voulons des Députés à l’Assemblée Nationale du Mali pour les Maliens de établis à l’ÉTRANGER. A l’image de nos Frères Sénégalais de l’ÉTRANGER qui ont des Députés à l’Assemblée Nationale du Sénégal.
    Pour autant, nos Associations ne devraient pas se comporter en PARTIS POLITIQUES.
    Ces deux ASSOCIATIONS ( … CSDM et le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur ), devraient être complémentaires. Elles ne devraient ni se faire ” la guerre ” ni même être rivales.
    On accepte le fait que les deux ASSOCIATIONS existent. Cela est normale parce que des différences de sensibilités existent chez les Maliens établis à l’ÉTRANGER. Nous ne sommes pas tous de la même RÉGION, nous sommes de mentalités différentes. Mais nous avons le Mali en commun et nous avons en commun le fait d’être des EXPATRIÉS. Nous connaissons les mêmes problèmes inhérents à l’immigration. Nous avons besoins d’entraide et de la SILIDARITÉ, de nos Parents Maliens au Mali, mais aussi nous avons besoin de la SOLIDARITÉ des AUTORITÉS Maliennes. Si nous voulons qu’ils soient solidaires de nous migrants…, n’allons pas présenter une image de division des associations qui défendent nos Intérêts.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  2. Nous voulons des Députés à l’Assemblée Nationale du Mali pour les Maliens de établis à l’ÉTRANGER. A l’image de nos Frères Sénégalais de l’ÉTRANGER qui ont des Députés à l’Assemblée Nationale du Sénégal.
    Pour autant, nos Associations ne devraient pas se comporter en PARTIS POLITIQUES.
    Ces deux ASSOCIATIONS ( … CSDM et le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur ), devraient être complémentaires. Elles ne devraient ni se faire ” la guerre ” ni même être rivales.
    On accepte le fait que les deux ASSOCIATIONS existent. Cela est normale parce que des différences de sensibilités existent chez les Maliens établis à l’ÉTRANGER. Nous ne sommes pas tous de la même RÉGION, nous sommes de mentalités différentes. Mais nous avons le Mali en commun et nous avons en commun le fait d’être des EXPATRIÉS. Nous connaissons des problèmes inerrants à l’immigration. Nous avons besoins d’entraide et de la SILIDARITÉ, de nos Parents Maliens au Mali, mais aussi nous avons besoin de la SOLIDARITÉ des AUTORITÉS Maliennes. Si nous voulons qu’ils soient solidaires de nous migrants…, n’allons pas présenter une image de division des associations qui défendent nos Intérêts.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. ” … Cette association, a-t-il ajouté, n’avait pas vocation à concurrencé le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, mais devait jouer un rôle de complémentarité… ” …///…

    :
    Pourtant, au CSDM…, on constate la présence de beaucoup d’anciens Membres du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur…, pour ne pas dire la présence de mécontents du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur. C’est peut-être pour ça que, plutôt que d’être complémentaires…, les deux ASSOCIATIONS ne seraient-elles pas devenues ” rivales “… ??? Voire même, rivales aves des relents communautaristes… ?

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here